Groupe CSA



Groupe CSA

15 nov. 2012 15h20 HE

Le Groupe CSA et IPAC-CO2 Research Inc. annoncent la première norme binationale pour le stockage géologique du dioxyde de carbone

REGINA, SASKATCHEWAN et TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 15 nov. 2012) - Le Groupe CSA, un fournisseur de premier plan actif dans les domaines de l'élaboration de normes, de codes et de formations, et le Centre international d'évaluation du rendement du stockage géologique de dioxyde de carbone (IPAC-CO2 Research Inc.), une organisation non gouvernementale (ONG) environnementale, ont annoncé aujourd'hui la première norme binationale de captage et stockage du carbone (CSC) pour le stockage géologique du dioxyde de carbone (CO2) au Canada et aux États-Unis.

Le CSC est un procédé qui consiste à séparer le CO2 des sources industrielles et énergétiques et à le transporter jusqu'à un site de stockage sous-terrain afin de l'isoler à long terme de l'atmosphère. Les scientifiques estiment que les pièges à CO2 peuvent être utilisés pour réduire les émissions des installations industrielles de 85 % à 95 %1.

La norme CSA Z741 Stockage géologique du dioxyde de carbone est une norme de consensus binationale entre le Canada et les États-Unis, élaborée avec un comité technique de plus de 30 professionnels représentant l'industrie, des organismes de réglementation, des chercheurs et des ONG des deux côtés de la frontière. La genèse de cette norme était un document de base mis au point par l'IPAC-CO2 d'après ses recherches. L'objectif est que cette nouvelle norme soit également utilisée comme base pour les normes internationales de CSC par l'Organisation internationale de normalisation (ISO).

"Cette norme aidera à inspirer la confiance du public et des organismes de réglementation à l'égard du stockage géologique du CO2 à titre d'option efficace pour réduire les émissions de CO2," a déclaré Carmen Dybwad, chef de la direction d'IPAC-CO2 Research Inc. "La publication de cette norme constitue un véritable tournant pour l'industrie du CSC ainsi que pour la recherche visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de la lutte contre le changement climatique."

La norme CSA Z741 Stockage géologique du dioxyde de carbone énonce des lignes directrices essentielles à l'intention des organismes de réglementation, de l'industrie et de tous les intervenants du monde entier qui participent aux projets scientifiques et commerciaux de CSC. Elle établit des exigences et des recommandations en matière de stockage géologique du dioxyde de carbone en vue de contribuer à la promotion du confinement du dioxyde de carbone à long terme et sûr du point de vue environnemental, de façon à minimiser les risques pour l'environnement et la santé humaine.

"Les principales priorités de notre gouvernement sont la création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme," a affirmé Ray Boughen, député de Palliser, au nom de l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest. "Soutenir des projets innovants comme celui-ci améliore notre compétitivité et renforce notre présence mondiale dans le domaine du captage et du stockage du carbone."

"Cette norme binationale génèrera un processus cohérent et transparent pour le stockage géologique du dioxyde de carbone," a ajouté le ministre de l'Environnement Ken Cheveldayoff. "Cela soutient le plan de croissance de la province puisque la technologie de captage et de stockage du carbone nous permettra d'atteindre nos objectifs en matière d'émissions de gaz à effet de serre, tout en continuant à utiliser du charbon pour produire de l'électricité et minimiser les coûts pour les consommateurs."

"Cette norme de CSC, la première de son genre au monde, est le fruit du soutien d'IPAC-CO2," a conclu Bonnie Rose, présidente de la division Normes du Groupe CSA. "Étant donné que le stockage du CO2 devrait s'étendre sur plusieurs générations, nous nous engageons à élaborer des normes pouvant contribuer à l'établissement du stockage géologique du CO2 de manière sûre, fiable et durable."

D'après l'Agence internationale de l'énergie (AIE), les émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion des combustibles fossiles2 ont atteint, à l'échelle mondiale en 2011, un niveau record de 31,6 gigatonnes (Gt). Cela représente une augmentation de 1 Gt par rapport à 2010, soit 3,2 %. L'AIE a appelé à une action rapide et mondiale visant à concevoir et à mettre en œuvre des technologies de CSC afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Des normes nationales et internationales officiellement reconnues pour le stockage à long terme du CO2 sont nécessaires pour veiller à ce que les risques soient identifiés et que des mesures soient prises en conséquence.

Il existe actuellement huit grands projets de CSC, stockant à l'échelle mondiale environ 23 millions de tonnes de CO2 chaque année. Publié le mois dernier, le rapport Global Status of CCS: 2012 (État mondial du CSC : 2012) du Global CCS Institute3 a affirmé que huit projets additionnels en cours de construction augmenteraient le volume de stockage annuel à 36 millions de tonnes d'ici 2015. Cela représente environ 70 % de l'objectif de l'AIE concernant les activités de réduction des émissions de CO2 par CSC. Une priorité essentielle pour la recherche en CSC est la confirmation que le stockage géologique du CO2 constitue une pratique sûre, fiable et bénéfique du point de vue environnemental à long terme.

La norme s'applique principalement aux aquifères salins et aux réservoirs d'hydrocarbures épuisés et n'exclut pas son application au stockage associé à l'extraction des hydrocarbures. Elle comprend notamment des recommandations concernant l'augmentation du niveau de sécurité de la conception, de la construction, de l'exploitation, de l'entretien et de la fermeture des sites de stockage. Elle formule aussi des recommandations pour l'élaboration de documents de gestion, la participation communautaire, l'évaluation des risques et la communication sur les risques. Le cycle de vie du projet couvre l'ensemble des aspects, périodes et phases du projet de stockage, à commencer par ceux nécessaires au démarrage (y compris l'inspection, la sélection, la caractérisation, l'évaluation, l'ingénierie, l'approbation et la construction du site). Il mène jusqu'au commencement de l'injection et du traitement, en passant par les activités subséquentes et la cessation de l'injection, et culmine dans la période postinjection, qui peut inclure une période de fermeture et une période postfermeture. La norme ne spécifie pas d'exigences en matière de période postfermeture.

Le Groupe CSA possède une vaste expérience dans l'élaboration de normes internationales de gestion de l'environnement et du dioxyde de carbone. Il gère, pour le Conseil canadien des normes (CCN), le Secrétariat du comité qui a élaboré la norme de gestion environnementale ISO 14000 et la norme de gestion des gaz à effet de serre ISO 14064. La norme de CSC sera soumise à l'Organisation internationale de normalisation à titre de base pour la promotion de normes internationales d'ici la fin 2012.

IPAC-CO2 Research Inc. a été fondé dans le but de répondre à un besoin public et règlementaire dans la chaîne mondiale de CSC en fournissant des services indépendants d'évaluation des risques et du rendement et de gestion des risques relativement au stockage géologique du dioxyde de carbone.

1 Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. http://www.ipcc.ch/pdf/special-reports/srccs/srccs_technicalsummary.pdf

2 Agence internationale de l'énergie. http://www.iea.org/newsroomandevents/news/2012/may/name,27216,en.html

3 Global CCS Institute. http://www.globalccsinstitute.com/publications/global-status-ccs-2012-summary-report

À propos du Groupe CSA

Le Groupe CSA est une association indépendante à but non lucratif, constituée de membres et dédiée à la sécurité, au bien commun et à la durabilité. Ses connaissances et son expertise englobent l'élaboration de normes, la prestation de services-conseils et de formation, de services d'essai et de certification à l'échelle mondiale dans des secteurs clés incluant les emplacements dangereux et industriels, la plomberie et la construction, le secteur médical, la sécurité et la technologie, l'électroménager et le gaz, les énergies de remplacement, l'éclairage et la durabilité, ainsi que des services d'évaluation de produits de consommation. La marque de certification CSA figure sur des milliards de produits dans le monde. Pour tout complément d'information sur le groupe CSA, veuillez consulter le site www.csagroup.org.

À propos d'IPAC-CO2 Research Inc.

IPAC-CO2 Research Inc., le Centre international d'évaluation du rendement du stockage géologique de dioxyde de carbone, est un chef de file international en matière de gestion indépendante des risques, d'élaboration de normes, de recherche appliquée et d'engagement communautaire pour les projets de CSC, se spécialisant dans le stockage géologique du CO2. IPAC-CO2 Research Inc., une organisation non gouvernementale environnementale, a été fondé en 2009 grâce à un financement de 14 millions de dollars du gouvernement de la Saskatchewan, de Royal Dutch Shell et du gouvernement du Canada. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.ipac-co2.com.

English version available

Renseignements