SOURCE: M3AAWG

M3AAWG

05 mai 2017 04h00 HE

Le Groupe de travail portant sur la lutte contre les abus d'Amérique latine et des Caraïbes s'apprête à collaborer avec le LACNIC et le M3AAWG pour lutter contre les menaces en ligne

SAN FRANCISCO, Californie--(Marketwired - May 5, 2017) - Le Groupe d'opérateurs de réseaux d'Amérique latine et des Caraïbes (LACNOG) a établi un nouveau groupe de travail visant à servir de voix régionale dans la communauté mondiale de la lutte contre les abus. Le Groupe de travail portant sur la lutte contre les abus d'Amérique latine et des Caraïbes (LAC-AAWG) convoquera des experts des communautés régionales d'opérateurs de réseaux et du Groupe de travail portant sur la messagerie, les logiciels malveillants et la lutte contre les abus par voie mobile pour encourager le dialogue dans le secteur, développer des recommandations et promouvoir les meilleures pratiques de protection des activités en ligne.

Le LAC-AAWG tiendra sa première assemblée en personne lors de LACNIC 27 à Foz do Iguaçu, au Brésil, du 22 au 26 mai, où il fait équipe avec le M3AAWG pour organiser des séances de discussions ouvertes et fiables sur les questions de lutte contre les abus et les meilleures pratiques. Ces séances sont coordonnées par les présidents et fondateurs du LAC-AAWG, Lucimara Desiderá, analyste de la sécurité de CERT.br (Centre national d'alerte et de réaction aux attaques informatiques du Brésil), qui est maintenu par le Centre d'informations réseau brésilien (NIC.br), et Christian O'Flaherty, responsable du développement sénior de l'ISOC pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

« Le LAC-AAWG a été créé pour permettre aux opérateurs de réseaux régionaux et aux experts de la lutte contre les abus de partager leurs préoccupations sur les menaces en ligne actuelles et émergentes, discuter des processus validés par leurs pairs afin de réduire les abus et développer des meilleures pratiques traitant les problèmes locaux et mondiaux. Son concept est qu'une implication locale est essentielle pour prendre en considération nos spécificités et qu'un engagement mondial est nécessaire pour rester au courant des toutes dernières menaces traversant Internet et aider à développer des opérations qui les réduiront », a déclaré Mme Desiderá.

Depuis sa création en 2004, le M3AAWG insiste sur l'importance d'une coopération mondiale au sein de la communauté en ligne afin de combattre les spams, le hameçonnage, la fraude et les autres cybercrimes, et s'efforce de fournir un pôle de confiance où les experts en politiques et en sécurité peuvent partager des informations. Des participants de 26 pays ont assisté à la 39e Assemblée générale de quatre jours du M3AAWG tenue à San Francisco en février et son assemblée européenne annuelle se déroulera du 12 au 15 juin à Lisbonne, au Portugal.

L'année dernière, le M3AAWG a commencé à chercher des moyens d'améliorer la collaboration avec les communautés d'opérateurs d'Amérique latine et des Caraïbes. Résultat : le LACNIC (Centre d'informations réseau d'Amérique latine et des Caraïbes) et le M3AAWG ont formé un partenariat afin de partager de l'expertise et des informations pouvant réduire l'abus régional et mondial. Le développement du LAC-AAWG en tant que groupe de travail indépendant au sein du LACNOG est l'un des résultats de ces efforts. Ce partenariat a aussi ouvert la voie aux membres du M3AAWG pour fournir des formations sur l'hébergement d'opérations de lutte contre les abus et travailler avec les communautés régionales sur les meilleures pratiques.

Severin Walker, présidente du M3AAWG, a déclaré : « Comme les cyber-criminels ignorent les frontières et ne se préoccupent que d'escroquer les victimes ciblées, la réalité est que nous faisons tous face à des logiciels malveillants et menaces semblables. Il va sans dire que les abus et la sécurité en ligne sont des problèmes à la fois locaux et internationaux. Nous applaudissons le LACNOG, et apprécions les efforts du LACNIC, pour la création de ce nouveau forum servant de modèle de participation locale et d'engagement mondial. Il s'agit d'une approche ingénieuse qui pourrait efficacement être appliquée à d'autres régions. »

À propos du M3AAWG (Groupe de travail portant sur la messagerie, les logiciels malveillants et la lutte contre les abus par voie mobile)

Le Groupe de travail portant sur la messagerie, les logiciels malveillants et la lutte contre les abus par voie mobile (M3AAWG) rassemble les acteurs du secteur pour lutter d'une voix unie contre les bots, les logiciels malveillants, les spams, les virus, les attaques par déni de service et d'autres cas de cyberexploitation. Le M3AAWG (www.m3aawg.org) représente plus d'un milliard de boîtes de réception appartenant à certains des plus grands opérateurs de réseaux du monde. Le groupe s'appuie sur le sérieux et l'expérience de ses membres à travers le monde pour s'attaquer aux abus sur les réseaux existants et au sein des nouveaux services émergents en exploitant la technologie, la collaboration et les politiques publiques. Ce dernier se consacre également à la sensibilisation des décideurs mondiaux aux questions techniques et opérationnelles liées à la messagerie et l'abus en ligne. Basé à San Francisco, en Californie, le M3AAWG est axé sur les besoins du marché et soutenu par de grands opérateurs de réseaux et des fournisseurs de messagerie.

Conseil d'administration du M3AAWG : AT&T, CenturyLink, Cloudmark, Inc., Comcast, dotmailer, Endurance International Group, Facebook, Google, LinkedIn, Mailchimp, Microsoft Corp., Orange, Rackspace, Return Path, SendGrid, Inc., Vade Secure et Yahoo Inc.

Membres à part entière du M3AAWG : 1&1 Internet AG, Adobe Systems Inc., Agora, Inc., AOL, Campaign Monitor Pty., Cisco Systems, Inc., CloudFlare, Dyn, Exact Target, Inc., IBM, iContact, Intel Security, Internet Initiative Japan, Liberty Global, Listrak, Litmus, Mimecast, Nominum, Inc., Oracle Marketing Cloud, OVH, PayPal, Proofpoint, Spamhaus, Sparkpost, Sprint, Symantec et USAA.

Une liste complète des membres est disponible à l'adresse http://www.m3aawg.org/about/roster.

Renseignements



  • Contact auprès des médias :
    Linda Marcus
    APR
    Astra Communications
    +1-714-974-6356 (région Pacifique des États-Unis)
    LMarcus@astra.cc