Journal de Montréal

Journal de Montréal

12 oct. 2010 17h53 HE

Le Journal de Montréal est déçu du rejet par les syndiqués de l'hypothèse de règlement du médiateur spécial

Rejet de l'hypothèse de règlement par les membres du STIJM

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 oct. 2010) - Le Journal de Montréal est profondément déçu du vote des membres du syndicat des travailleurs de l'information du Journal de Montréal (STIJM) rejetant l'hypothèse de règlement du médiateur spécial en vue de conclure une nouvelle convention collective.

Cette hypothèse de règlement aurait permis d'assurer la pérennité du Journal par la mise en place d'un plan d'affaires adapté à la nouvelle réalité de la presse écrite.

La Direction du Journal demeure convaincue qu'il s'agissait d'un règlement honorable et satisfaisant pour les deux parties. L'hypothèse de règlement soumise au vote prévoyait l'attribution d'un montant de 20 millions de dollars à partager entre les quelque 130 employés réguliers dont les postes auraient été abolis, ce qui constituait une nette amélioration de l'ordre de 33% sur les offres antérieurement proposées. La gestion et la distribution de cette somme sans précédent auraient été à la discrétion pleine et entière du syndicat.

De plus, toujours en vertu de l'hypothèse du médiateur spécial, 50 employés étaient appelés à réintégrer l'équipe, incluant 35 professionnels de l'information. Ces employés seraient demeurés parmi les mieux payés de l'industrie des journaux, avec des échelles salariales inchangées, des augmentations dès la deuxième année, des périodes de vacances payées pouvant aller jusqu'à six semaines, ainsi que 12 congés fériés et mobiles. Jouissant d'une garantie d'emploi, ils auraient bénéficié d'un horaire de travail de 37,5 heures par semaine, réparties sur cinq jours.

L'hypothèse rejetée aujourd'hui demeure néanmoins valable jusqu'au mercredi 13 octobre à 23:59. Rappelons qu'elle contenait pour les syndiqués des gains substantiels quant aux indemnités de départ et s'inscrivait ainsi dans la volonté résolue de l'employeur de mettre fin au conflit.

Le Journal de Montréal tient à remercier le médiateur spécial Jean Poirier de tous les efforts qu'il a déployés en vue du règlement du conflit.

Renseignements