Ministère de la Défense nationale



Ministère de la Défense nationale

20 févr. 2013 19h44 HE

Le major Watts est condamné au terme de son procès devant la cour martiale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 fév. 2013) - Le commandant Peter Lamont, juge militaire, a condamné le major Darryl Watts à une rétrogradation au grade de lieutenant et à une réprimande sévère relativement à un accident d'instruction survenu sur un champ de tir en Afghanistan en février 2010.

Le 4 décembre 2012, une cour martiale générale a trouvé le major Watts coupable de trois chefs d'accusation :

  • coupable d'un chef d'accusation pour infliction illégale de lésions corporelles aux termes de l'article 130 de la Loi sur la défense nationale, contrairement à l'article 269 du Code criminel du Canada;
  • coupable de deux chefs d'accusation pour négligence dans l'exécution d'une tâche ou mission militaire aux termes de l'article 124 de la Loi sur la Défense nationale.

L'accident d'instruction a entraîné le décès du caporal Joshua Baker et a causé des lésions corporelles à quatre autres soldats. Au moment de l'accident, le major Watts détenait le grade de capitaine et était chef de peloton chargé de superviser les activités d'instruction du peloton. Il a été allégué que les consignes de sécurité au champ de tir avaient été violées relativement à la planification et à l'exécution des activités sur le champ de tir ce jour-là.

En lien avec le même accident, l'adjudant (retraité) Paul Ravensdale a également été inculpé. Le 14 février 2013, la cour martiale générale a reconnu celui-ci coupable de quatre des six chefs d'accusation portés contre lui. L'audience de détermination de sa peine est prévue pour le 4 mars 2013, à Shilo, au Manitoba.

Renseignements