BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

17 juin 2013 14h51 HE

Le marché canadien de l'immobilier est sur la bonne voie d'effectuer un atterrissage en douceur, selon le service des Études économiques de BMO

- Ventes de maisons : hausse de 3,6 pour cent en mai

- Prix des maisons : 24 villes sur 26 signalent des augmentations de prix par rapport à l'an dernier

- BMO recommande aux acheteurs éventuels de soumettre leur hypothèque à un test de taux d'intérêt plus élevé pour s'assurer de pouvoir continuer à rembourser leur prêt hypothécaire

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 juin 2013) - Selon l'économiste en chef de BMO Doug Porter, les données les plus récentes de l'Association canadienne de l'immeuble (ACI) démontrent que le marché canadien de l'immobilier reste sur la bonne voie d'effectuer un atterrissage en douceur.

Les prix des maisons existantes ont augmenté pour le troisième mois d'affilée en mai, réalisant un gain désaisonnalisé de 3,6 pour cent par rapport au mois précédent et un faible recul de 2,6 pour cent comparativement aux fortes données compilées l'an dernier tout juste avant l'application des nouvelles règles hypothécaires.

« Étonnamment, les données de ventes ont toujours été proches des attentes les plus élevées récemment », a indiqué M. Porter. « La différence par rapport au mois dernier, c'est que nombre d'autres indicateurs associés à l'immobilier pointent aussi vers le haut, y compris les plus de 200 000 mises en chantier, la hausse de plus de dix pour cent des émissions de permis de construction et une part record du nombre d'emplois pour le secteur de la construction. La plupart des autres principaux indices de ventes se sont aussi consolidés le mois dernier, le rapport ventes-inscriptions atteignant notamment 51,4 pour cent et le ratio de maisons invendues se repliant à 6,4 mois ».

M. Porter a par ailleurs souligné que les prix demeurent stables : « Il n'y a pas d'effondrement imminent puisque 24 des 26 grandes villes analysées ont affiché des gains de prix par rapport aux niveaux de l'an dernier en mai - Victoria et Trois-Rivières faisant exceptions. Bien loin de plonger, la plupart des mesures de prix se sont quelque peu raffermies au cours des derniers mois ».

Pour l'ensemble du Canada, la hausse moyenne des prix des maisons s'établissait à 3,7 pour cent par rapport à l'an dernier, tandis que les prix médians connaissaient une augmentation annuelle de 3,3 et que l'indice des prix MLS, une mesure des ventes répétées dans sept des plus grands centres urbains, affichait un bond de 2,3 pour cent par rapport à l'an dernier. Hamilton, en Ontario, se situait au sommet de la courbe d'augmentation des prix avec une hausse vertigineuse de 12,8 pour cent sur un an.

« Les acheteurs d'une maison devraient soumettre leur budget hypothécaire à une simulation de crise en utilisant un taux d'intérêt plus élevé pour s'assurer de pouvoir faire face à des hausses de taux d'intérêt éventuelles », a affirmé Frances Hinojosa, spécialiste - Prêts hypothécaires, BMO Banque de Montréal. « Il serait aussi sage de choisir une période d'amortissement plus courte, ce qui pourrait leur permettre de se libérer de leur hypothèque plus tôt ».

Mme Hinojosa a ajouté que ceux et celles qui s'apprêtent à faire leur entrée sur le marché peuvent s'y préparer d'avance en demandant un prêt hypothécaire préapprouvé avant de se lancer à la recherche de la maison idéale.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 555 milliards de dollars au 30 avril 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements