Societe canadienne d'hypotheques et de logement

Societe canadienne d'hypotheques et de logement

30 mai 2011 08h15 HE

Le marché de la revente de Kingston restera vigoureux

KINGSTON, ONTARIO--(Marketwire - 30 mai 2011) - Selon le dernier rapport Perspectives du marché de l'habitation, Kingston, publié aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), l'activité sur le marché de la revente de Kingston restera relativement forte au cours des deux prochaines années.

Voici quelques faits saillants du rapport :

  • Les ventes de logements existants ont diminué par rapport à leurs niveaux du premier semestre de 2010. La demande refoulée ayant été en grande partie satisfaite, les reventes reculeront de 3,4 % d'ici la fin de l'année. En 2012, de solides gains au chapitre de l'emploi atténueront les effets d'une éventuelle montée des taux d'intérêt, si bien que le marché de la revente devrait retrouver de la vigueur.
  • Comme le nombre des nouvelles inscriptions dépassera celui des ventes, on peut s'attendre en 2011 à une modeste hausse du prix moyen des logements existants. En 2012, le marché de Kingston se stabilisera, de sorte que le prix de revente moyen devrait progresser de 2,0 %.
  • Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Kingston, les mises en chantier d'habitations augmenteront quelque peu en 2011, car elles seront gonflées par la forte demande de logements locatifs qui incitera les promoteurs à intensifier la construction d'appartements. En 2012, les mises en chantier d'habitations fléchiront et tendront ainsi vers un niveau reflétant les besoins engendrés par la croissance démographique.

"Comme le nombre de nouvelles inscriptions et celui des ventes de logements existants progresseront à un rythme similaire, le marché de la revente demeurera équilibré à Kingston durant les deux années à venir. Par conséquent, le rythme de croissance du prix de vente moyen suivra l'évolution du taux d'inflation national ", a déclaré Abdul Kargbo, analyste de marché à la SCHL pour Kingston.

Sur le marché de l'habitation de la RMR de Kingston, l'activité suit en général ce qui est attendu dans le reste de la province.

" Les acheteurs de logements, surtout dans les marchés du Sud de l'Ontario où les habitations sont plus chères qu'ailleurs dans la province, s'intéresseront de plus en plus aux gammes de prix relativement abordables au cours des prochaines années, en raison du resserrement des conditions sur le marché du crédit hypothécaire. C'est de bon augure pour les segments des appartements pour propriétaire-occupant et des logements locatifs, a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario. Les marchés de l'habitation du Nord de l'Ontario feront exception, car l'activité sera vive dans le secteur des mines et les logements y sont moins chers qu'ailleurs, ce qui fera croître la demande d'habitations de faible densité. "

Mettant à contribution 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.

Pour en savoir davantage, consultez le www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Also available in English

Renseignements

  • Kingston : (en français)
    Sandra Pérez Torres
    analyste principale de marché
    613-748-5120
    sperezto@schl.ca

    Kingston : (en anglais)
    Abdul Kargbo
    analyste de marché
    613-748-5129
    akargbo@schl.ca

    Ontario :
    Ted Tsiakopoulos
    économiste régional
    416-218-3407
    ttsiakop@schl.ca

    Canada :
    Charles Sauriol
    agent principal, Relations avec les médias
    613-748-2799
    csauriol@schl.ca