Fédération des chambres immobilières du Québec

Fédération des chambres immobilières du Québec

18 avr. 2012 13h04 HE

Le marché de la revente de la région de Montréal démarre l'année 2012 du bon pied

ÎLE-DES-SOEURS, QUEBEC--(Marketwire - 18 avril 2012) - Selon les données du système MLS®, la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) indique que le nombre de transactions résidentielles conclues dans la région métropolitaine de Montréal au premier trimestre de 2012 a augmenté de 5 % par rapport au premier trimestre de l'année dernière, avec 12 215 ventes.

« L'année 2012 a débuté dans le prolongement de ce que l'on a pu observer au cours des trois derniers mois de l'année dernière dans la région de Montréal : les ventes sont en hausse pour les trois catégories de propriétés », indique Patrick Juaneda, président du conseil d'administration de la CIGM. « Pour un dixième trimestre consécutif, la copropriété a connu les meilleurs résultats de ventes, avec une croissance de 6 % par rapport au premier trimestre de l'année dernière. Mais cette fois-ci, le plex est venue prêter main forte en affichant également une hausse du nombre de ventes de 6 % », a-t-il ajouté.

L'unifamiliale a aussi connu une hausse des ventes avec un total de 7 223 transactions réalisées au premier trimestre, soit 4 % de plus qu'à la même période un an auparavant.

Par secteur géographique, le secteur de Vaudreuil-Soulanges a affiché la plus forte hausse pour un deuxième trimestre consécutif avec une augmentation des ventes de 10 % par rapport au premier trimestre de 2011. Après avoir enregistrée la baisse la plus prononcée en 2011 (-11 %), la Rive-Sud a repris du poil de la bête puisque les ventes y ont progressé de 7 % au premier trimestre, soit la deuxième meilleure performance de la région montréalaise. La Rive-Nord n'est pas en reste avec une hausse de 6 % et la progression a été plus modérée pour l'Île de Montréal (+3 %). En revanche, l'activité est demeurée au beau fixe (0 %) du côté de Laval, où 1 403 transactions ont été conclues de janvier à mars 2012.

Finalement, les trois catégories de propriété ont enregistré une hausse du prix médian au cours des trois premiers mois de l'année. L'unifamiliale a connu la hausse la plus forte avec une augmentation de 5 % par rapport à la même période l'an dernier et un prix médian s'établissant à 268 000 $ pour l'ensemble de la RMR. Le prix médian des copropriétés a crû de 4 %, atteignant 220 961 $, et celui des plex de 3 %, avec la moitié des transactions qui se sont réalisées au-dessus de 410 000 $.

L'activité s'accélère sur le marché résidentiel de la province

Selon les données du système MLS® provincial, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) indique que 22 526 transactions de propriétés résidentielles ont été conclues de janvier à mars 2012 dans la province de Québec. Il s'agit d'une augmentation de 7 % par rapport à la même période en 2011 et d'une troisième hausse trimestrielle consécutive.

« La faiblesse des taux hypothécaires est venue à nouveau stimuler les ventes MLS® au Québec. Les taux étaient déjà à un creux de soixante ans et les principales institutions financières ont offert en début d'année les taux hypothécaires promotionnels de moyen et long terme les plus bas jamais consentis » indique Paul Cardinal, directeur, Analyse du marché pour la FCIQ.

Parmi les trois catégories de propriété, la copropriété a enregistré un nouveau record de transactions (5 075) à l'échelle provinciale pour un premier trimestre, ainsi que la plus forte croissance des ventes (10 %). Loin d'être en reste, les ventes MLS® d'unifamiliales (15 491 transactions) et de plex (1 858 transactions) ont enregistré une hausse respective de 6 % au cours du premier trimestre de 2012.

De janvier à mars, le nombre de propriétés offertes sur le système MLS® provincial était en hausse de 13 %. Il s'agit du septième trimestre consécutif où l'offre de propriétés enregistre une croissance et elle est la plus abondante depuis au moins les huit dernières années. En conséquence, les prix ont progressé de manière modérée. En comparaison avec le premier trimestre de 2011, le prix médian d'une maison unifamiliale au Québec a gagné 3 % au premier trimestre de 2012, pour s'établir à 224 000 $.

À propos de la Chambre immobilière du Grand Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal est une association à but non lucratif qui compte près de 11 000 membres; courtiers immobiliers. Deuxième plus grande chambre au Canada, sa mission est de promouvoir et protéger activement les intérêts professionnels et d'affaires de ses membres afin qu'ils accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Plus d'information sur centris.ca®

Pour plus d'information et des statistiques trimestrielles pour l'ensemble de la province de Québec, incluant ses régions et municipalités, visitez www.centris.ca, le site Web de l'industrie immobilière québécoise.

À propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les 12 chambres immobilières du Québec, de même que près de 15 000 et courtiers immobiliers qui en sont membres. Sa mission est de promouvoir et protéger les intérêts de l'industrie immobilière du Québec afin que les chambres et les membres accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Pour plus d'information sur les statistiques MLS® de chacune des régions de la province, ne manquez pas la sortie du Baromètre MLS®.

Renseignements