Société canadienne d'hypothèques et de logement



Société canadienne d

20 nov. 2012 08h30 HE

Le marché de l'habitation de Hamilton demeurera relativement robuste en 2013

HAMILTON, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2012) - La demande d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Hamilton demeurera stable en 2013, soutenue par l'amélioration des conditions économiques et une hausse du solde migratoire, selon Abdul Kargbo, analyste principal de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour Hamilton. La SCHL a présenté aujourd'hui ses plus récentes prévisions pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Hamilton lors de son séminaire annuel sur les perspectives du marché de l'habitation.

Durant le séminaire, qui avait cette année pour thème Comment le marché de Hamilton se compare-t-il aux autres?, les analystes de marché se sont appuyés sur les données relatives à la RMR pour répondre aux questions qu'entendent tous les jours les professionnels du secteur de l'habitation.

« Un afflux constant de migrants en provenance de la RGT continuera de stimuler la demande d'habitations à Hamilton, a déclaré Abdul Kargbo. Une amélioration graduelle de la croissance de l'emploi et des revenus plus tard l'année prochaine et de modestes augmentations des prix devraient favoriser l'activité sur le marché de la revente dans la seconde moitié de 2013. »

Voici les points saillants du séminaire d'aujourd'hui :

  • Dundas, Hamilton Est et Hamilton Centre afficheront une légère croissance de l'activité sur le marché de la revente en 2013.
  • Glanbrook et Stoney Creek verront une hausse de la demande de copropriétés et de maisons en rangée.
  • À Burlington, Ancaster et Flamborough, les ventes diminueront en 2013, en raison de la réduction de l'écart des prix dans ces secteurs avec ceux de la RGT.

« Les grandes agglomérations urbaines de l'Ontario ont vu leur part de marché augmenter ces dernières années. L'activité devrait toutefois se déplacer graduellement vers les petits centres urbains, là où, toute proportion gardée, les marchés résisteront mieux l'an prochain. Windsor, Thunder Bay, Sudbury et London afficheront la meilleure performance, car ils profiteront de la reprise économique en cours aux États-Unis, des prix relativement moins élevés des logements et du rythme de la construction résidentielle qui cadre mieux avec la formation des ménages », a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, rendez-vous au www.schl.ca ou composez le 1-800-668-2642.

Renseignements