Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

10 nov. 2011 08h30 HE

Le marché de l'habitation d'Ottawa demeurera stable en 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 nov. 2011) - La demande de logements restera constante dans la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa en 2012 malgré le ralentissement de la croissance économique et l'incertitude qui plane sur les marchés financiers mondiaux, selon Sandra Pérez Torres, analyste principale de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa. La SCHL a présenté aujourd'hui ses plus récentes prévisions pour la RMR d'Ottawa lors de sa Conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation.

La conférence de cette année avait pour thème « Des histoires et des chiffres ». Les analystes de marché ont utilisé des données locales de la SCHL pour répondre aux questions que les professionnels du secteur de l'habitation entendent chaque jour – abordant ainsi les préoccupations des résidents d'Ottawa à l'égard du logement.

« L'activité sur le marché de l'habitation d'Ottawa ralentira, avant de se stabiliser en 2012, grâce à la faiblesse des taux de financement, à la légère amélioration de la situation de l'emploi et à un solde migratoire positif. Compte tenu, d'une part, des difficultés qui assombrissent les perspectives économiques et, d'autre part, de l'importance croissante du vieillissement de la population, nous prévoyons que les logements seront plus abordables dans la région d'Ottawa », a déclaré Sandra Pérez Torres, analyste principale de marché à la SCHL.

Voici certains des points saillants présentés lors de la conférence d'aujourd'hui :

  • L'économie d'Ottawa croîtra moins rapidement que par le passé.
  • La demande de logements neufs favorisera les habitations abordables, la catégorie des appartements en copropriété l'emportant sur toutes les autres catégories de logements.
  • Le marché de la revente d'Ottawa va se stabiliser et sera équilibré.
  • Plus de 80 % de l'expansion d'Ottawa continuera de se faire à l'extérieur de la Ceinture de verdure.

« En Ontario, la demande d'habitations continuera en 2012 à se déplacer vers les logements moins chers et de plus forte densité, parce que la croissance économique ralentira et que les consommateurs seront moins portés à effectuer de gros achats. Cette tendance soutiendra la demande d'habitations existantes, d'appartements pour propriétaires-occupants et de logements locatifs. Cependant, la demande de maisons individuelles de prix élevé se maintiendra mieux dans le Nord de l'Ontario et dans les marchés urbains limitrophes de la grande région de Toronto », a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le www.SCHL.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Renseignements

  • Demandes d'information de la part des médias :
    SCHL
    Sandra Pérez Torres
    Analyste principale de marché
    519-873-2407
    sperezto@schl.ca

    SCHL
    Beth Bailey
    Communications et marketing
    416-218-3355
    bbailey@schl.ca