Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

30 mai 2011 08h15 HE

Le marché de l'habitation s'améliorera graduellement durant la deuxième moitié de 2011

LONDON, ONTARIO--(Marketwire - 30 mai 2011) - Selon les plus récentes prévisions diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dans le rapport Perspectives du marché de l'habitation, London, l'activité restera calme en 2011 sur le marché de l'habitation de la région métropolitaine de recensement (RMR) de London, puis elle s'intensifiera graduellement pendant la deuxième moitié de l'année. Des rapports sont également produits pour d'autres grandes agglomérations du pays.

Voici un aperçu des principales prévisions pour la RMR de London :

  • Les ventes de logements existants diminueront au premier semestre de 2011, puis elles remonteront graduellement pendant la deuxième moitié de l'année et en 2012.
  • La construction de logements suivra la même tendance que les ventes de logements existants, avec quelques mois de décalage.
  • En raison de la faiblesse du secteur de la fabrication, le niveau d'emploi demeurera peu élevé.

" Le marché demeurera plutôt morose au printemps, les accédants à la propriété y étant peu nombreux, a déclaré David Lan, analyste de marché à la SCHL pour London. Il faudra du temps pour que le bassin d'accédants à la propriété potentiels se regarnisse, mais les acheteurs d'un cran supérieur soutiendront les ventes tout au long de l'année. "

" Les acheteurs de logements, surtout dans les marchés du Sud de l'Ontario où les habitations sont plus chères qu'ailleurs dans la province, s'intéresseront de plus en plus aux gammes de prix relativement abordables au cours des prochaines années, en raison du resserrement des conditions sur le marché du crédit hypothécaire. C'est de bon augure pour les segments des appartements pour propriétaire-occupant et des logements locatifs, a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario. Les marchés de l'habitation du Nord de l'Ontario feront exception, car l'activité sera vive dans le secteur des mines et les logements y sont moins chers qu'ailleurs, ce qui fera croître la demande d'habitations de faible densité. "

Mettant à contribution 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1­800­668­2642.

Renseignements

  • Société canadienne d'hypothèques et de logement
    London :
    David Lan
    519-319-9040
    dlan@schl.ca

    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Ontario :
    Ted Tsiakopoulos
    416-218-3407
    ttsiakop@schl.ca

    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Canada :
    Charles Sauriol
    613-748-2799
    cell : 613-816-5978
    csauriol@schl.ca