Fédération des chambres immobilières du Québec

Fédération des chambres immobilières du Québec

16 juil. 2012 09h00 HE

Le marché immobilier reprend le chemin de la croissance à Val-d'Or et demeure actif à Rouyn-Noranda

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwire - 16 juillet 2012) - Selon la base de données provinciale des courtiers immobiliers, la Chambre immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue indique que 59 ventes de maisons unifamiliales ont été conclues dans l'agglomération de Val-d'Or d'avril à juin 2012, soit une hausse de 13 % par rapport à la même période en 2011. Du côté de l'agglomération de Rouyn-Noranda, les ventes d'unifamiliales ont augmenté de 1 % par rapport aux ventes enregistrées au cours de la même période l'an dernier pour atteindre 77 transactions.

« Après quatre trimestres consécutifs de baisses, les ventes de propriétés effectuées par les courtiers immobiliers ont repris le chemin de la croissance dans l'agglomération de Val-d'Or au deuxième trimestre de 2012 », indique Gilles Langlais, directeur général de la Chambre immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue et porte-parole de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) pour cette région. « Un regain dans l'offre d'unifamiliales à vendre a favorisé la croissance des ventes: le nombre d'inscriptions en vigueur était le plus élevé des huit dernières années. Ce marché demeure toutefois fortement à l'avantage des vendeurs, ce qui favorise une croissance marquée des prix », ajoute-t-il. Le prix médian des unifamiliales dans l'agglomération de Val-d'Or a atteint 209 000 $, en hausse de 19 % comparativement au même trimestre de 2011. Il s'agit aussi de la plus forte augmentation parmi tous les grands centres urbains de la province.

Dans l'agglomération de Rouyn-Noranda, le nombre d'unifamiliales vendues entre avril et juin 2012 représente le meilleur résultat depuis la même période en 2007. Le prix médian des unifamiliales, quant à lui, s'est établi à 200 000 $, soit un niveau comparable (0 %) à celui du deuxième trimestre de 2011.

Hausse importante des ventes sur le marché immobilier québécois au deuxième trimestre de 2012

Selon la base de données provinciale des courtiers immobiliers, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) indique que 24 988 transactions de propriétés résidentielles ont été conclues au deuxième trimestre de 2012 dans la province de Québec (http://www.fciq.ca/pdf/Communiques_presse/stats/stats_mls_q2_2012_f.pdf#page=3). Il s'agit d'une croissance de 9 % par rapport à la même période en 2011 et de la hausse la plus vigoureuse depuis le premier trimestre de 2010.

« Le marché immobilier résidentiel au Québec a encore une fois été soutenu par les faibles taux d'intérêt. De plus, après une fin d'année 2011 plutôt décevante, le marché du travail de la province s'est amélioré depuis le début de 2012 et les consommateurs québécois se font un peu plus confiants. Ces deux facteurs ont également contribué à la bonne performance des ventes au deuxième trimestre de 2012 », indique Paul Cardinal, directeur du Service Analyse du marché de la FCIQ.

À l'échelle provinciale, les trois catégories de propriété ont connu une hausse de ventes au deuxième trimestre de 2012 comparativement au même trimestre en 2011. La croissance la plus importante a été enregistrée du côté des maisons unifamiliales avec une hausse de 10 % et 17 504 ventes. La copropriété a elle aussi largement dépassé ses performances précédentes (+ 7 %) et a établi un nouveau record de transactions avec 5 282 ventes. Finalement, 2 061 plex ont été vendus d'avril à juin 2012, soit une augmentation de 5 % comparativement à la même période en 2011.

Le nombre de propriétés résidentielles offertes au Québec par les courtiers immobiliers a progressé chaque trimestre depuis la mi-2010. Cette tendance s'est poursuivie au deuxième trimestre de 2012, mais à un rythme plus modéré; l'offre de propriétés était en hausse de 9 % par rapport à la même période en 2011, contre une hausse de 13 % au trimestre précédent. La croissance des prix s'est, quant à elle, légèrement accélérée au deuxième trimestre de 2012. Le prix médian de l'unifamiliale et celui des plex a augmenté de 4 % comparativement à il y a un an, tandis que la copropriété a connu une hausse de 3 %.

Plus d'information sur centris.ca®

Pour plus d'information et de statistiques trimestrielles pour l'ensemble de la province de Québec, incluant ses régions et municipalités, visitez centris.ca®, le site Web de l'industrie immobilière québécoise.

À propos de la Chambre immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue

La Chambre immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue regroupe une soixantaine de courtiers immobiliers couvrant un territoire de plus de 150 000 km2. La Chambre s'est donnée comme mission de promouvoir le courtier comme intermédiaire indispensable à toute transaction immobilière, et ce, depuis près de 25 ans. Dans un constant souci d'équité, de transparence, d'intégrité et de compétence, la Chambre est principalement responsable du Service Inter-Agences (MLS®). Elle veille également à ce que ses membres se conforment à un code d'éthique et aux nombreux règlements, en plus d'améliorer leurs compétences par la tenue de diverses formations dans le but d'offrir en tout temps un service professionnel aux consommateurs. La liste complète des membres et des propriétés inscrites dans le système MLS® apparaît au www.ciat.qc.ca.

À propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les douze chambres immobilières du Québec, de même que près de 15 000 courtiers immobiliers qui en sont membres. Sa mission est de promouvoir et de protéger les intérêts de l'industrie immobilière du Québec afin que les chambres et les membres accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Pour plus d'information sur les statistiques de chacune des régions de la province, ne manquez pas la sortie du Baromètre MLS®.

Renseignements

  • Gilles Langlais
    Directeur général
    Chambre immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue
    819-762-1777