Musée canadien pour les droits de la personne



Musée canadien pour les droits de la personne

06 déc. 2012 11h30 HE

Le MCDP dévoile ses plans pour devenir un carrefour national d'apprentissage

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 6 déc. 2012) - Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) rassemblera des outils d'enseignement de l'ensemble du Canada en vue de créer pour la toute première fois une trousse d'enseignement des droits de la personne à l'intention des enseignants et enseignantes - une ressource partagée qui marquera une nouvelle ère quant à la façon dont les étudiants et étudiantes s'instruisent à propos des droits de la personne.

Les représentants du Musée ont dévoilé aujourd'hui un plan visant à œuvrer de concert avec les quelque 200 000 membres de la Fédération canadienne des enseignantes et enseignants pour rassembler des outils d'enseignement sur les droits de la personne utilisés dans les classes du Canada, créant ainsi une ressource nationale sans précédent offerte aux éducateurs de tout le pays. Une lettre d'entente a été signée à cet effet entre le Musée et la Fédération pour la poursuite d'objectifs mutuels afin d'améliorer l'apprentissage en matière de droits de la personne.

« L'éducation est le cœur et l'âme du Musée. C'est l'outil le plus puissant dont nous disposions pour promouvoir les droits de tous les êtres humains », a affirmé le président-directeur général du Musée, Stuart Murray. « L'apprentissage est le but de tous nos contenus et de notre programmation. C'est un pilier majeur de notre mission à titre de plus récent musée national du Canada ».

L'annonce a été faite au cours de l'assemblée générale annuelle du MCDP tenue au Sisler High School de Winnipeg, la plus grande institution scolaire du Manitoba qui soutient un solide programme d'études sur les droits de la personne. Un document de référence est fourni en annexe à propos de cette initiative.

« Cette passionnante initiative de création d'une base de données offrira aux enseignants et enseignantes un accès incomparable aux idées neuves et pratiques novatrices venant des enseignants et enseignantes de tout le Canada », a déclaré Paul Taillefer, président de la FCE, présent à la réunion à Winnipeg. « Il se passe des choses formidables dans le domaine de l'enseignement sur les droits de la personne, et ce carrefour peut les rassembler pour améliorer considérablement ce que nous présentons à nos étudiants et étudiantes en classe ».

Lors de l'assemblée annuelle, les dirigeants du Musée ont aussi rappelé les réalisations de l'année écoulée et dévoilé en détail les principales priorités en vue de l'ouverture prévue du Musée en 2014. L'événement présentait en outre un panel de discussion entre dirigeants du Musée, les responsables des équipes professionnelles de conservation, de recherche, d'élaboration de programmes et de multimédias.

M. Murray a souligné que l'exercice en cours est une période de transition passionnante pour le MCDP, en voie de passer d'une phase de planification à une ère de préparation en vue des opérations. Les principaux éléments structurels du bâtiment maintenant complétés, l'accent est dorénavant mis vers la complétion des aménagements intérieurs et des galeries, des expositions et des programmes inauguraux, qui conjugueront plusieurs perspectives, niveaux d'engagement actif et nouvelles technologies de médias novatrices pour favoriser l'apprentissage à l'égard des droits de la personne.

« La création plus tôt cette année du département de l'éducation et de la programmation du Musée est une importante réalisation fonctionnelle », a-t-il dit, « et elle est au centre de nos engagements en matière de dialogue et de découverte, dépassant largement les limites physiques du Musée ». L'élaboration des programmes permettra au MCDP de miser sur ses activités publiques pré-inaugurales telles la série de conférences sur le génocide ukrainien de l'Holodomor ayant remporté un grand succès le mois dernier.

« La programmation est tout aussi importante que nos galeries et expositions ou l'édifice lui-même, et ce sont des vecteurs de puissantes expériences interactives », a affirmé M. Murray. « Nos programmes d'apprentissage établiront les liens qui se traduiront par l'action en faveur des droits de la personne ».

Le Musée canadien pour les droits de la personne, dont l'ouverture aura lieu en 2014, est le premier musée entièrement consacré à l'évolution, à la célébration et à l'avenir des droits de la personne au Canada. Le Musée a été le premier musée national créé en près d'un demi-siècle, et le premier situé hors de la région de la capitale nationale.

Pour voir le document d'information associée à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant :

http://media3.marketwire.com/docs/CMHR_backgrounder_dec06_f.pdf.

Renseignements