SOURCE: Canadian Geographic Enterprises

Canadian Geographic Enterprises

16 nov. 2016 21h00 HE

Le mésangeai du Canada est l'oiseau national

OTTAWA, ON--(Marketwired - 16 novembre 2016) - Canadian Geographic a conféré au mésangeai du Canada le titre d'oiseau national lors du prestigieux Dîner annuel du collège des fellows de la Société géographique royale du Canada, éditrice du magazine, au Musée canadien de la guerre à Ottawa.

" Nous sommes fiers et ravis de proposer le mésangeai comme candidat idéal à titre d'oiseau national du Canada ", affirmait Aaron Kylie, rédacteur en chef du Canadian Geographic. " L'engouement des Canadiens manifesté dans le choix d'un oiseau national nous a vraiment impressionnés. Nous sommes honorés de proposer le mésangeai du Canada comme nouveau symbole de notre passion commune pour les environnements naturels et de notre préoccupation de leur conservation et de leur gestion ". Le choix du mésangeai était le point culminant du Projet d'oiseau national de Canadian Geographic, s'étendant sur presque deux ans.

Le mésangeai du Canada est véritablement l'oiseau au pays qui incarne les traits de l'esprit canadien. Puisque présent dans toutes les provinces et dans tous les territoires, son étendue est presque exclusive au Canada. Ils sont des oiseaux résistants, notamment puisqu'ils survivent en hiver : leur nidification se fait au cours du mois le plus difficile et le plus sombre et leur incubation d'œufs a été répertoriée lors de tempêtes de neige occasionnant des températures aussi basses que -30 degrés Celsius.

Cet oiseau est très amical et intelligent. Les mésangeais du Canada jouissent du même rapport entre le cerveau et le corps que les dauphins et les chimpanzés : presque celui des humains. Pendant des siècles, les mésangeais ont été connus pour rester auprès des campeurs, et ont ainsi eu le rôle de compagnon pour les autochtones, les explorateurs et les amateurs de plein air. Leurs chants et sifflements sont perçus comme des signes avant-coureurs pour les chasseurs et les prédateurs. Certains contes de la région des Gwich'in, au Yukon, rapportent que les chants des mésangeais, se transmettant d'un arbre à l'autre, ont ramené un chasseur perdu au bercail.

Le Projet d'oiseau national de Canadian Geographic, lancé en 2015, a attiré les Canadiens en nombre surprenant. La possibilité d'exercer un vote pour l'oiseau privilégié a donné lieu à 50 000 votes, dont de nombreux comprenaient une dissertation ou des commentaires. Canadian Geographic a également sollicité les opinions des principaux experts et ornithologues du pays, y compris ceux de son partenaire en matière de conservation, Études d'Oiseaux Canada. Cinq oiseaux ont obtenu le plus d'appuis, incluant trois qui symbolisent déjà un oiseau provincial : le harfang des neiges (au Québec), la mésange à tête noire (au Nouveau-Brunswick), le plongeon huard (en Ontario), la bernache du Canada et le mésangeai.

En septembre, l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a prononcé un discours d'ouverture à l'occasion d'un débat d'experts, lors duquel cinq Canadiens passionnés défendaient l'une des espèces finales préférées. Le jour suivant, le mot-clic #CanadaBird figurait en tête de liste au Canada.

" L'enthousiasme des Canadiens pour le Projet d'oiseau national témoigne d'une réalité allant au-delà du fait d'exprimer une préférence pour une espèce particulière, " soutenait l'honorable Catherine McKenna. " Le projet a suscité une vague de soutien du public, car ceux qui y ont participé reconnaissaient qu'ils se mêlaient à un mouvement visant à désigner un nouveau symbole national de fierté, d'identité et d'appartenance, à l'aube du 150e anniversaire du pays. "

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/11/16/11G122334/Images/Cover_Dec16-a4b29750a7ccbe1f93292bcb42451744.jpg

Renseignements

  • Information aux médias :

    Deborah Chapman
    La Société géographique royale du Canada / Canadian Geographic
    613-745-4629, poste 160 (bureau)
    613-299-8995 (cellulaire)