Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Cabinet du ministre du Travail

Cabinet du ministre du Travail

20 avr. 2007 16h59 HE

Le ministre Blackburn nommera un arbitre lundi dans le conflit entre le CN et les travailleurs unis des transports

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 20 avril 2007) - Le ministre du Travail et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Jean-Pierre Blackburn, a confirmé aujourd'hui qu'il est prêt à procéder rapidement à la nomination d'un arbitre pour qu'une convention collective entre les membres des Travailleurs unis des transports et le Canadien National (CN) puisse être conclue.

A Ottawa, le ministre Blackburn a indiqué qu'il s'engageait à faire connaître lundi le nom de l'arbitre choisi, afin de lancer le processus de 90 jours prévu pour l'examen des meilleures offres finales des deux parties. Cet arbitre choisira ensuite l'une des offres présentées, qui deviendra la convention collective. Cependant, la loi n'empêche pas les parties de revenir à la table de négociation avant que l'arbitre n'ait à faire un choix.

"L'adoption du projet de loi C-46 n'est pas la dernière étape dans le règlement de ce conflit, a déclaré le ministre Blackburn. La nomination rapide d'un arbitre est la première étape du processus en vue de trouver une solution à long terme qui soit à l'avantage tant des employés que de l'employeur."

Les dispositions du projet de loi C-46 relatives à l'offre finale visent à inciter les deux parties à présenter des offres raisonnables à l'arbitre. Le ministre Blackburn a souligné que la loi est impartiale et qu'elle constitue une mesure nécessaire pour conclure une convention collective et rétablir la stabilité et la crédibilité des services ferroviaires du Canada. Le ministre a confirmé que, compte tenu des dissensions au sein du syndicat et du rejet de l'entente, l'adoption d'une loi était la seule solution pour conclure une convention collective à ce stade-ci, a confirmé le ministre.

Pour montrer l'ouverture du gouvernement, le ministre Blackburn a communiqué avec les représentants des deux parties afin de leur donner la possibilité de choisir ensemble un arbitre.

Le ministre s'est dit déçu que les parties n'aient pas réussi à s'entendre sur le choix d'un arbitre. "Faute d'un accord à ce sujet, je nommerai un arbitre lundi, étant donné que c'est là ma responsabilité."

Le ministre Blackburn a applaudi au retour au travail des employés pendant le processus de ratification de l'entente de principe, pour assurer la circulation des marchandises au pays et vers les marchés extérieurs ainsi que le service de train GO et le service ferroviaire de banlieue de Montréal. A l'heure actuelle, le Code canadien du travail offre la souplesse nécessaire pour permettre une telle situation et rend inutiles des changements législatifs draconiens, comme ceux qui sont proposés dans le projet de loi C-415 émanant du député Mario Silva.

Ce communiqué est également disponible, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • (Médias seulement)
    Cabinet du ministre Blackburn
    Emma Welford
    819-997-7826
    ou
    Ressources humaines et Développement social Canada
    Relations avec les médias
    819-994-5559