Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

01 nov. 2013 15h07 HE

Le ministre Blaney félicite la police d'avoir effectué deux arrestations et du 40e retrait de la liste des "personnes recherchées par l'ASFC"

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 1 nov. 2013) - L'honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante après que l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé l'arrestation de Samora Moises Edwards et de Josef Kanka, ainsi que du retrait de Bartolo Camargo Galaviz. Chacun d'eux figurait sur la liste des « personnes recherchées par l'ASFC ».

« Je salue les efforts de l'ASFC et des services d'application de la loi pour avoir trouvé et retiré les personnes qui se cachent illégalement dans ce pays. Notre gouvernement ne tolère pas les personnes qui méprisent la loi canadienne et qui abusent de notre système d'immigration généreux. Nous sommes résolus à appuyer les agents de la paix qui travaillent sans relâche pour assurer la sécurité dans les rues et les collectivités. »

Le 9 octobre dernier, l'Agence des services frontaliers du Canada a réussi à retirer le 40e individu dont le nom figurait sur la liste des « personnes recherchées par l'ASFC ». Bartolo Camargo Galaviz est interdit de territoire au Canada pour grande criminalité, ayant été condamné pour une infraction commise à l'étranger qui, si elle avait eu lieu au Canada, aurait constitué une infraction à la loi canadienne.

Samora Moises Edwards a été repéré par l'ASFC à la suite de son arrestation pour d'autres affaires le 1er octobre. M. Edwards est interdit de territoire au Canada pour grande criminalité, pour avoir été condamné pour trafic d'une substance désignée.

Josef Kanka a été localisé par l'ASFC à la suite de son arrestation pour d'autres affaires le 23 octobre. Mr. Kanka est interdit de territoire au Canada pour grande criminalité à la suite d'une condamnation pour possession de biens volés, tentative d'extorsion, vol qualifié et pour avoir causé intentionnellement des lésions corporelles (arme à feu).

Jusqu'à maintenant, grâce au programme de « personnes recherchées par l'ASFC », les Canadiens ont aidé à localiser 48 individus au Canada, dont 40 ont été retirés de la liste. En outre, neuf autres ont été repérées à l'étranger.

Pour de plus amples renseignements, visitez la section « Personnes recherchées par l'ASFC » du site web de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Suivez Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) sur Twitter.

Renseignements

  • Jean-Christophe de Le Rue
    Directeur des communications
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    et de la Protection civile
    613-991-2924

    Agence des services frontaliers du Canada
    Ligne des médias
    613-957-6500