Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

28 févr. 2012 16h45 HE

Le ministre Clement annonce la création du comité consultatif sur le gouvernement ouvert

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 28 fév. 2012) - L'honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor, a annoncé aujourd'hui la création d'un comité consultatif de grands spécialistes qui fourniront au gouvernement des avis et des conseils sur les activités de ce dernier liées au gouvernement ouvert.

Cette annonce fait suite à la récente consultation en ligne du gouvernement du Canada, dans le cadre de laquelle on a sollicité les points de vue des Canadiens sur les activités qui devraient être examinées en priorité dans le Plan d'action pour le gouvernement ouvert.

« Je tiens à remercier les Canadiens qui ont contribué à nos discussions dans le but d'améliorer le gouvernement ouvert au Canada. J'attends avec impatience que les membres de ce comité consultatif nous présentent leurs points de vue et leurs idées alors que nous continuons à mettre en œuvre le programme du Canada concernant le gouvernement ouvert », a dit le ministre Clement.

« Le Canada est un chef de file en matière de gouvernement ouvert, et nous demeurerons au premier rang en continuant à améliorer nos façons de faire, a déclaré le ministre Clement. En rassemblant ce groupe de spécialistes, nous disposerons d'une autre tribune de choix pour tenir des consultations sur l'élaboration et la mise en œuvre du plan d'action du Canada pour le gouvernement ouvert et y accorder la priorité. »

Présidé par le président du Conseil du Trésor, le comité comprend des spécialistes de la société civile, du monde des affaires, du milieu universitaire et des commentateurs indépendants canadiens et étrangers. Les membres examineront la façon de mieux tirer parti des possibilités du gouvernement ouvert pour l'innovation et l'échange des connaissances, et ils étudieront comment les organisations fédérales peuvent encore mieux consulter les Canadiens en utilisant de façon efficace de nouveaux outils comme les médias sociaux.

La liste des membres du comité se trouve ci-joint.

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

ATS (Appareil de télécommunications pour les personnes malentendantes) 613-957-9090

Ce communiqué de presse est affiché en ligne à : www.tbs-sct.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @SCT_Canada

Biographies - Président et membres du comité consultatif du gouvernement ouvert

Le gouvernement a invité les spécialistes suivants à fournir des avis et conseils afin de définir la voie que suivra le Canada sur le Plan d'action du gouvernement ouvert.

L'honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor: président du Comité.

Bernard Courtois, ancien président et président-directeur général, Association canadienne de la technologie de l'information (ACTI).

Bernard Courtois est avocat et œuvre depuis plus de 30 ans dans le secteur des télécommunications. Il est un ardent défenseur de l'utilisation des outils des technologies de l'information et des communications pour améliorer la productivité opérationnelle et atteindre des objectifs de société et de politiques publiques. Nommé chef de l'ACTI en janvier 2004, il est membre du conseil d'administration de l'Association de 1999 à 2012. M. Courtois a également été membre exécutif de la Chambre de commerce du Canada, président de l'Institut international des communications, et il fait maintenant partie de son conseil d'administration. À l'heure actuelle, il occupe le poste de directeur et de trésorier de la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada.

David Eaves, entrepreneur en politiques publiques, activiste pour le gouvernement ouvert et spécialiste des négociations.

Entrepreneur en politiques publiques et spécialiste des négociations, David Eaves est maintenant reconnu à l'échelle internationale pour son travail et son action militante à l'égard du gouvernement ouvert. En 2008, M. Eaves a agi comme conseiller pour le maire de Vancouver au sujet du gouvernement ouvert et des données ouvertes, et a contribué à l'ébauche d'une motion (l'Open Motion), première motion municipale au monde sur le gouvernement ouvert. Depuis lors, il a fourni des conseils à plusieurs municipalités et organisations internationales concernant les données ouvertes et les stratégies d'innovation, et on lui doit également d'avoir aidé à lancer l'International Open Data Day.

Robert Herjavec, fondateur et président-directeur général, The Herjavec Group.

Robert Herjavec est un entrepreneur canadien dans le domaine de la technologie depuis les années 1990. Il a fondé et vendu plusieurs entreprises, y compris une entreprise de sécurité informatique à AT&T et une entreprise de technologie à Nokia pour 225 millions de dollars. Il a lancé The Herjavec Group, l'une des firmes canadiennes qui a connu la croissance la plus rapide dans le secteur de la sécurité de la technologie de l'information et de l'intégration de l'infrastructure. Les ventes de The Herjavec Group atteignent 125 millions de dollars et l'entreprise compte près de 200 employés.

Alexander B. Howard, correspondant, Government 2.0, O'Reilly Media.

Alexander B. Howard est le correspondant à Washington, Government 2.0, au nom de O'Reilly Media. Ses articles portent sur le chevauchement du gouvernement, d'Internet et de la société, y compris la façon dont la technologie est utilisée pour aider les citoyens, les villes et les gouvernements nationaux à résoudre des problèmes à grande échelle. Il fait figure d'autorité en matière d'utilisation de technologie collaborative dans les entreprises, de médias sociaux et de journalisme numérique, et a rédigé de nombreux articles et rapports au sujet de l'innovation ouverte, des données ouvertes, des logiciels ouverts et de la technologie liée au gouvernement ouvert.

Thomas « Tom » Jenkins, directeur du Canadian Digital Media Network, président exécutif et stratège en chef, OpenText Corporation.

Tom Jenkins est le président exécutif et le stratège en chef d'OpenText Corporation, la plus importante société indépendante de logiciels au Canada. De 1994 à 2005, M. Jenkins a occupé le poste de président, puis de président-directeur général. Il est le stratège en chef d'OpenText Corporation depuis 2005. M. Jenkins est aussi directeur de la société depuis 1994 et, depuis 1998 il en est le président exécutif. En plus de ses responsabilités à OpenText, M. Jenkins est le président du centre d'excellence fédéral du Canadian Digital Media Network. Il est également membre nommé du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, président nommé du Groupe d'experts sur la recherche- développement du gouvernement du Canada, et était membre nommé du Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence du gouvernement du Canada.

Vivek Kundra, vice-président exécutif, Emerging Markets, Salesforce.com.

Le président Barack Obama a nommé Vivek Kundra dirigeant principal de l'information, le premier aux États-Unis. On lui attribue le mérite d'avoir économisé des milliards de dollars de fonds publics, adopté les technologies d'avant-garde, renforcé la cybersécurité des États-Unis et lancé le mouvement sur le gouvernement ouvert, lequel s'est propagé à l'échelle mondiale. Avant de se joindre à l'administration Obama, M. Kundra a été dirigeant principal de la technologie pour le district fédéral de Columbia et secrétaire adjoint du Commerce et de la technologie pour l'État de la Virginie. En 2011, M. Kundra a été nommé Jeune leader mondial par le Forum économique mondial, et il est membre du Conseil des relations étrangères.

Herb Lainchbury, dirigeant principal de la technologie, MD Databank Corp.

Herb Lainchbury est un stratège en matière de données ouvertes, de technologie, de gestion de l'information et de protection de la vie privée. Il est le président-directeur général et le fondateur de Dynamic Solutions Inc., une société qui offre des services de consultation et de conception sur le Web à des clients des secteurs privé et public. M. Lainchbury a fait partie de l'équipe d'organisation de la première conférence sur le gouvernement ouvert en Colombie-Britannique, tenue à Victoria en novembre 2010. Il a ensuite fondé OpenDataBC, un service communautaire local qui vise la promotion de la compréhension et de l'utilisation de données ouvertes en Colombie-Britannique. Au cours de sa carrière de plus de 25 ans, il a été au service de cette province à titre d'employé gouvernemental, de citoyen engagé et de défenseur de la fonction publique. Il consacre une bonne partie de son temps au développement de la conscience communautaire, à l'apprentissage et à l'étude des dernières tendances en matière de technologie et de solutions informatiques.

Colin McKay, gestionnaire de la politique publique (Canada), Google.

Colin McKay est membre de l'équipe de la politique publique mondiale de Google et fournit des conseils concernant les nouvelles communications, les médias sociaux, les tendances en matière de relations publiques ainsi que les enjeux relatifs aux politiques économiques et sociales, comme les répercussions de l'économie numérique sur la vie privée. Il faisait partie des pionniers du blogage privé et gouvernemental au Canada et a été parmi les premiers à adopter les outils de réseautage social pour discuter des politiques publiques, dont le concept de gouvernement ouvert. Avant de se joindre à l'équipe Google, M. McKay était directeur de la Recherche, de l'éducation et de la sensibilisation du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Toby Mendel, directeur exécutif, Centre for Law and Democracy.

Toby Mendel a publié plusieurs articles sur divers enjeux relatifs à la liberté d'expression, au droit à l'information, aux droits en matière de communication et aux réfugiés, y compris des études juridiques et analytiques comparatives sur la radiodiffusion de messages d'intérêt public, le droit à l'information et les politiques de radiodiffusion. Ayant occupé pendant 12 ans le poste de directeur principal des Affaires juridiques à ARTICLE 19, une organisation non gouvernementale (ONG) œuvrant dans le domaine des droits de la personne qui met l'accent sur la liberté d'expression et le droit à l'information, M. Mendel a offert son expertise à un large éventail d'intervenants, y compris à la Banque mondiale, à différents organes de l'ONU et d'autres organes intergouvernementaux, à de nombreux gouvernements et ONG étrangers. À plusieurs occasions, M. Mendel a joué un rôle important dans la rédaction de lois dans les domaines du droit à l'information et de la réglementation des médias. Avant de se joindre à ARTICLE 19, M. Mendel a travaillé en tant que conseiller principal en droits de la personne auprès d'Oxfam Canada et comme analyste des politiques sur les droits de la personne à l'Agence canadienne de développement international.

Alex Miller, président et fondateur, ESRI Canada.

Alex Miller a fondé en 1984 ESRI Canada, dont le siège social est à Toronto, pour fournir des solutions liées aux systèmes d'information géographique (SIG) destinées aux organismes canadiens dans les secteurs public et privé. En plus de ses responsabilités, qui consistent à établir l'orientation stratégique générale de ESRI, M. Miller est un champion du secteur des technologies avancées du Canada, ayant prononcé de nombreux discours et présenté des exposés importants au cours de conférences internationales et locales portant sur les SIG. M. Miller exerce un leadership dans les conseils d'administration de plusieurs associations professionnelles et industrielles au Canada et est actuellement président du Comité consultatif du Secteur des sciences de la Terre de Ressources naturelles Canada.

Marie-Lucie Morin, directrice exécutive pour le Canada, l'Irlande et les Antilles, Banque mondiale.

Avant sa récente nomination à titre de directrice exécutive de la Banque mondiale représentant le Canada, l'Irlande et les Antilles, Marie-Lucie Morin a été conseillère nationale pour la sécurité auprès du premier ministre et secrétaire associée du Cabinet. À ce titre, elle a mis ses compétences en matière de diplomatie, de politiques et de gestion au profit du domaine de la sécurité et du renseignement. Elle a détenu au cours de sa carrière des portefeuilles internationaux clés, notamment ceux de sous-ministre du Commerce international, de sous-ministre déléguée des Affaires étrangères, de sous-ministre adjointe des Affaires internationales, et de déléguée commerciale en chef.

Rufus Pollock, cofondateur et directeur, Open Knowledge Foundation.

En tant qu'associé du Centre for Intellectual Property and Information Law à l'Université de Cambridge (Royaume-Uni), M. Pollock se penche sur des questions d'ordre social, juridique et technologique liées à la création, à l'utilisation et à la communication de connaissances ouvertes ainsi qu'à l'octroi de licences. Ces connaissances ouvertes comprennent le contenu enrichi et les données brutes, particulièrement dans les domaines gouvernemental, scientifique, économique et bibliographique. M. Pollock a contribué à forger une solide définition du concept des connaissances ouvertes et travaille activement à promouvoir la croissance d'un réseau durable de coproducteurs, de concepteurs, de fournisseurs et d'utilisateurs de telles connaissances ouvertes, en misant particulièrement sur la recherche innovatrice à l'égard du bonheur et du bien-être. L'Open Knowledge Foundation est reconnue notamment pour son « Comprehensive Knowledge Archive Network » et ses outils originaux, comme les applications Where Does My Money Go, Open Economics, Open Shakespeare, Open Biblio, Open Rights Group et KnowledgeForge.

Teresa Scassa, vice-doyenne à la recherche et professeure de droit, Université d'Ottawa.

Teresa Scassa est l'ancienne directrice de l'Institut de droit et technologie de l'Université Dalhousie et a fondé le Canadian Journal of Law and Technology, dont elle a été la rédactrice en chef. Elle a écrit sur plusieurs domaines juridiques, notamment la propriété intellectuelle, la technologie et le droit à la vie privée. Elle est titulaire d'une chaire de recherche du Canada dans le secteur hybride du droit de l'information et est membre du Comité consultatif externe du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Mme Scassa a été membre du Groupe consultatif sur l'incidence de l'information géospatiale sur la protection de la vie privée de GéoConnexions, et œuvre maintenant dans le domaine des données géospatiales et des systèmes d'information géographique.

Renseignements

  • Sean Osmar
    Attaché de presse
    Cabinet du président du Conseil du Trésor
    et ministre responsable de FedNor
    613-957-2666

    Relations avec les médias
    Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
    613-957-2640