Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

11 oct. 2013 11h49 HE

Le ministre Clement et des innovateurs canadiens étudient le potentiel des données ouvertes avec des partenaires internationaux

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 11 oct. 2013) - L'honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor, a pris part aujourd'hui au tout premier Google Hangout intergouvernemental transatlantique avec des partenaires internationaux. Le Hangout a mis l'accent sur les possibilités économiques offertes par le mouvement grandissant des données ouvertes et les stratégies qui permettront de susciter encore plus d'enthousiasme à l'égard des progrès, de l'investissement et de l'innovation dans ce domaine passionnant.

« Nous continuons de présenter les données ouvertes, sur le portail donnees.gc.ca., comme un moyen d'utiliser l'information et la technologie pour créer des emplois et améliorer la vie des gens, a déclaré le ministre Clement. Le potentiel formidable des données ouvertes réside dans le fait que les innovateurs ont accès à des données gouvernementales brutes, qui n'étaient pas accessibles auparavant, et qu'ils les réinventent de nouvelles façons. Ce potentiel donnera aussi lieu à d'énormes retombées économiques et permettra aux citoyens de mieux comprendre le gouvernement et de mieux communiquer avec ce dernier. »

Le ministre Clement était accompagné de Sir Nigel Shadbolt, président du conseil d'administration de l'Open Data Institute, et de Paul Maltby, directeur des données ouvertes et de la transparence pour le gouvernement du Royaume-Uni, deux ardents défenseurs des données ouvertes. L'innovateur du secteur de la haute technologie de Montréal, Sam Vermette, un des créateurs de Transit App, application utilisée actuellement dans 43 villes du monde, était aussi présent.

« Nous sommes en pleine révolution internationale dans le domaine des données ouvertes et du gouvernement ouvert, a dit Paul Maltby. Les principes des données ouvertes auxquels ont adhéré tous les pays du G8 et l'expansion rapide du Partenariat pour un gouvernement transparent - dont le Royaume-Uni, l'un des membres fondateurs, est le coprésident responsable actuel - sont des signes des progrès qui ont été accomplis. Nous devons poursuivre sur cette lancée. La collaboration avec des partenaires internationaux comme le Canada contribue beaucoup à partager les expériences et à faire connaître les données ouvertes. »

Le Canada et le Royaume-Uni sont résolus à collaborer au moyen de mécanismes comme le Partenariat pour un gouvernement transparent, et les deux nations tiennent compte de la nécessité de changer la culture de la fonction publique pour accroître la transparence, l'innovation et la souplesse. Cet automne, le gouvernement du Canada publiera la Directive sur le gouvernement ouvert, qui définira plus clairement qu'auparavant l'obligation du gouvernement de fournir des données ouvertes et de l'information ouverte aux Canadiens.

Le Hangout a non seulement porté sur les retombées économiques éventuelles des données ouvertes et du gouvernement ouvert, mais aussi sur le développement d'applications et la création d'emplois.

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

ATME (appareil de télécommunication pour les malentendants) - 613-957-9090

Le présent communiqué est accessible sur www.tbs-sct.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @SCT_Canada.

Renseignements

  • Aaron Scheewe
    Directeur des communications par intérim
    Cabinet du président du Conseil du Trésor
    613-957-2666

    Relations avec les médias
    Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
    613-957-2640