Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

02 mai 2007 17h27 HE

Le ministre Day annonce des nominations au bureau régional du Pacifique de la Commission nationale des libérations conditionnelles

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - L'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui la nomination de Bent Andersen et de Ulf Konrad Ottho au bureau régional du Pacifique de la Commission nationale des libérations conditionnelles (CNLC).

"J'aimerais féliciter MM. Andersen et Ottho de leur nomination, et leur souhaiter la bienvenue en tant que nouveaux membres de la Commission nationale des libérations conditionnelles, a déclaré le ministre Day. Etant donné leur vaste expérience du système juridique, je suis convaincu que ces personnes prendront des décisions de façon consciencieuse afin d'assurer la sécurité des Canadiens et des Canadiennes et de veiller à la protection de nos collectivités", a-t-il ajouté.

Bent Anderson, de Victoria (Colombie-Britannique), est nommé commissaire à temps partiel pour la région du Pacifique. M. Andersen est chef du service de police d'Oak Bay depuis août 1995. Avant d'occuper ce poste, il a servi pendant 27 ans au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), soit de 1968 à 1995, à divers endroits en Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest et en Colombie-Britannique. Il a pris sa retraite de la GRC, où il était inspecteur responsable d'un important détachement municipal. M. Anderson est également très engagé dans sa collectivité, puisqu'il fait partie du Greater Victoria Boys and Girls Club, des B.C. Special Olympics, du club "Rotary" d'Oak Bay et du Lions Club.

Ulf Konrad Ottho, de Delta (Colombie-Britannique), est nommé commissaire à temps partiel pour la région du Pacifique. M. Ottho est un avocat ayant acquis 30 années d'expérience, dont les 20 dernières dans un cabinet privé, où il s'occupait des domaines du droit pénal, du droit de la famille, du contentieux des affaires civiles, du droit successoral et du droit des sociétés. De 1975 à 1986, il a travaillé chez Ivens and Ivens (qui est plus tard devenu Ivens, McGuire, Souch and Ottho).

De 1984 à 1996, il a été mandataire permanent du ministère de la Justice, à titre d'avocat de la Couronne, menant à ce titre des poursuites pour infractions à diverses lois fédérales. En 1974, M. Ottho a obtenu un diplôme en droit de l'Université de la Colombie-Britannique. Il est membre de l'Association du Barreau canadien et de la Law Society of British Columbia.

La CNLC, tribunal indépendant du portefeuille de la Sécurité publique, est chargée de déterminer le moment et les conditions de la mise en liberté des délinquants suivant divers régimes de libération conditionnelle. Elle contribue à la protection de la collectivité en favorisant la réinsertion sociale des délinquants comme citoyens respectueux des lois, et ce, en temps opportun. La sécurité du public est l'objectif que vise d'abord et avant tout la CNLC dans son processus décisionnel.

Pour plus de renseignements, visitez le site Web suivant : www.SecuritePublique.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de Sécurité publique Canada
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863
    ou
    Commission nationale des libérations conditionnelles
    John Vandoremalen
    613-954-6547