Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

24 juin 2008 11h46 HE

Le ministre Day annonce des nominations à la Commission nationale des libérations conditionnelles

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 juin 2008) - L'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui la nomination de quatre commissaires à temps plein et deux commissaires à temps partiel à la Commission nationale des libérations conditionnelles.

Section d'appel

Catherine A. Kennedy, d'Ottawa (Ontario), est nommée commissaire à temps plein. Mme Kennedy est avocate et elle a d'abord été nommée à la Commission en 1996 comme commissaire à temps partiel pour la région de l'Ontario et commissaire à temps plein pour la Section d'appel en 1998. Mme Kennedy possède une vaste expérience en médiation dans les secteurs tels que le litige criminel, familial et corporatif pour différentes organisations à Ottawa.

Région des Prairies

Harvey Cenaiko de Calgary (Alberta), est nommé commissaire à temps plein et vice-président de la région des prairies. De 2004 à 2006, il a été Solliciteur général et ministre de la Sécurité publique pour le gouvernement de l'Alberta. M. Cenaiko a été membre du service de police de Calgary de 1977 à 2001, au moment de sa retraite, il avait le grade
d'inspecteur. M. Cenaiko s'est chargé durant sa carrière d'élaborer et de mettre en oeuvre des programmes d'application de la loi en Alberta et il a collaboré avec les services de police autochtones et les communautés des Premières nations.

Sharon Perrault de Saskatoon (Saskatchewan), est nommée commissaire à temps plein. Elle possède une vaste expérience à titre de travailleuse sociale auprès des Autochtones dans le domaine de la violence familiale. Elle a d'abord été nommée commissaire à temps plein en mars 2003. Elle a été directrice du "Aboriginal Health and Wellness Centre of Winnipeg " de 2001 à 2003. Mme Perrault possède aussi une solide expérience de travail et de réalisation de recherches en milieu correctionnel.

Région du Québec

Hélène Lacroix de Sherbrooke (Québec), est nommée commissaire à temps partiel. Mme Lacroix est avocate et possède dix ans d'expérience en pratique privée dans les domaines du droit social, civil et pénal.

Michel Lafrenière de Drummondville (Québec), est nommé commissaire à temps plein. M. Lafrenière a été pendant dix ans instructeur spécialisé dans le domaine juridique au Service correctionnel du Canada pour la région du Québec. Il possède autant d'années d'expérience au niveau de la pratique privée. M. Lafrenière a d'abord été nommé à la Commission de 1986 à 1996.

Gilles Roussel, de Montréal (Québec), est nommé commissaire à temps partiel. Il a fait des études dans les domaines de la rééducation des jeunes contrevenants et de la criminologie et détient une maîtrise en administration publique. M. Roussel a pris sa retraite en 1996 alors qu'il travaillait au Service correctionnel du Québec suivant 35 ans d'expérience dans le secteur de la justice pénale. M. Roussel a d'abord été nommé à la Commission en 1999.

"Ces nominations reflètent à quel point le gouvernement fédéral est résolu à faire en sorte que les nominations aux postes de la Commission nationale des libérations conditionnelles soient fondées sur le mérite et la compétence, a déclaré le ministre Day. La Commission nationale des libérations conditionnelles est un tribunal décisionnel indépendant, qui joue un rôle crucial en contribuant à la sécurité de nos collectivités. Il est donc essentiel que nous y nommions les personnes les plus hautement qualifiées et engagées."

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863
    www.securitepublique.gc.ca.
    ou
    Commission nationale des libérations conditionnelles
    Caroline Douglas
    Directrice des communications
    613-954-6547