Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

18 juin 2008 13h11 HE

Le ministre Day reçoit le rapport final sur l'utilisation des armes à impulsion électrique par les agents de la GRC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 juin 2008) - L'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, a fait la déclaration suivante après avoir reçu le rapport final de la Commission des plaintes du public contre la GRC sur l'utilisation des armes à impulsion électrique, connues sous le nom de Taser.

"Dans les jours qui ont suivi le tragique incident survenu à l'aéroport de Vancouver en octobre 2007, j'ai chargé le président de la Commission des plaintes du public contre la GRC d'examiner les protocoles de la GRC sur l'utilisation des armes à impulsion électrique.

Pour faire suite au rapport provisoire présenté en décembre 2007, j'ai reçu le rapport final de la Commission portant sur l'utilisation des armes à impulsion électrique par les agents de la GRC, à savoir si leur utilisation se fait dans le respect des protocoles établis.

J'aimerais féliciter les responsables de la Commission pour leur travail dans ce dossier. Leur point de vue nous est très utile en ce sens qu'il nous aide dans nos efforts soutenus en vue de donner aux agents de police les outils nécessaires et la formation qu'il leur faut pour assurer leur propre sécurité et celle du public et savoir quand et comment les utiliser.

Le gouvernement accepte, en principe, le rapport et les recommandations qui y sont formulées, y compris la principale recommandation qui vise à davantage limiter l'utilisation d'une telle arme.

J'ai rencontré le commissaire de la GRC pour parler des incidences opérationnelles des recommandations formulées dans le rapport final de la Commission. Il m'a fait savoir qu'il entendait prendre les mesures correctives nécessaires, tout en tenant compte des besoins opérationnels de la GRC. Nous pensons qu'il faut procéder de manière à ne pas compromettre la sécurité du public et des hommes et des femmes qui protègent nos collectivités.

L'utilisation appropriée des armes à impulsion électrique est un enjeu important qui nous préoccupe tous et toutes, et j'ai l'intention d'y porter une attention soutenue en collaboration avec mes homologues provinciaux et territoriaux.

Le gouvernement du Canada continue de prendre cette question très au sérieux et prend les mesures nécessaires pour ne pas perdre la confiance des Canadiens et des Canadiennes envers leur service de police national."

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863