Santé Canada

Santé Canada

16 mai 2008 10h52 HE

Le ministre de la santé félicite des infirmières des Premières nations à l'occasion de la remise 2008 du Prix national d'excellence en soins infirmiers

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 mai 2008) - L'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, a félicité aujourd'hui deux lauréates du Prix national d'excellence en soins infirmiers oeuvrant dans les collectivités des Premières nations et des Inuits. Elément important de la Semaine nationale des soins infirmiers, cette cérémonie avait lieu au Centre des conférences du gouvernement du Canada, à Ottawa.

"Le prix d'excellence en soins infirmiers souligne le dévouement et l'initiative hors pair des infirmières au service des communautés des Premières nations. J'ai l'immense plaisir, à l'occasion de la 6e remise annuelle de ce prix, de souligner la contribution de Joyce Ritchie, de Rocky Mountain House (Alberta) et d'Elaine Conacher, de Prince Albert (Saskatchewan). Leur dévouement auprès des communautés autochtones et leur volonté d'innover dans leur profession sont exceptionnels", a expliqué le ministre Clement.

"Ces infirmières représentent le partenariat et l'engagement de tous les Canadiens en vue d'assurer la santé des communautés autochtones. Les infirmières représentent souvent la principale source de soins de santé dans les réserves, et on se doit de reconnaître leur contribution", a déclaré l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien.

Des quelque 232 000 infirmières diplômées au pays, près de 1 200 travaillent dans les communautés des Premières nations et des Inuits. Ce prix a été créé pour reconnaître l'excellence dans la pratique des soins infirmiers au sein de ces communautés, ainsi que le rôle de premier plan que jouent les infirmières en vue d'améliorer la santé des peuples autochtones au Canada. Les infirmières sélectionnées pour cet honneur ont été choisies par leurs pairs et chaque lauréate reçoit un prix d'une valeur de 2 500 $ qu'elle peut utiliser pour son perfectionnement professionnel, ainsi qu'un certificat et une sculpture en cristal.

"Les infirmières qui travaillent dans ces communautés assument une charge très lourde et se trouvent sur la ligne de front. Nous les remercions pour leur acharnement exceptionnel au travail et leur attachement à la santé des Autochtones dans leurs communautés. On leur en demande beaucoup et elles assurent la quintessence des soins de santé adaptés aux cultures des Premières nations et des Inuits", a dit le ministre alors qu'il félicitait les deux lauréates.

Prière de se référer aux notices biographiques suivantes pour les lauréates de cette année :

Joyce Ritchie - Rocky Mountain House, en Alberta

Pour décrire Joyce Ritchie, rien de mieux que les mots pure énergie. Joyce prodigue des soins à domicile dans la communauté des Premières nations Kiska Wapton Bighorn et assure une rotation à temps partiel à l'hôpital et au centre de soins Rocky Mountain. Outre ses tâches régulières, Joyce agit à titre de mentor auprès de trois infirmières communautaires récemment établies dans le secteur. L'encadrement qu'elle offre aux infirmières des Premières nations les a aidées à poursuivre une carrière stimulante en soins de santé et l'une d'entre elles est devenue directrice de la santé.

Présentement inscrite à un programme pour infirmières diplômées dans le cadre du baccalauréat en sciences infirmières (Université de l'Alberta), Joyce poursuit sa formation. Elle tient également à jour un certificat spécialisé en soins infirmiers intensifs et d'urgence et acquiert des compétences pour mieux surveiller les niveaux de glycémie chez les diabétiques. Récemment, s'inspirant de normes de pratiques exemplaires, elle a pris une décision qui a permis à deux clients atteints de diabète d'éviter une amputation de leurs membres inférieurs.

Malgré un horaire de travail chargé, Joyce est active dans le milieu. Elle aide les infirmières qui participent à des programmes scolaires et enseigne la RCR et les premiers soins. L'été dernier, elle a représenté les infirmières à un pow-wow et à un rodéo communautaires ; dans son temps libre, elle a mis à jour sa certification ICS 300 (système de commandement des interventions et de lutte contre les incendies). Joyce trouve également du temps pour faire des excursions, des randonnées pédestres, du ski et du jardinage. Digne de l'honneur qu'elle reçoit, Joyce est décidément le genre de personne qui est une bénédiction pour une communauté.

Elaine Conacher - Prince Albert, en Saskatchewan

Elaine Conacher a le rire facile et prend toujours le temps d'écouter ses clients. On apprécie aussi d'elle l'atmosphère conviviale et cohésive qu'elle crée dans son équipe. Selon entourage, "elle est toujours réceptive aux commentaires et aux idées de ses collègues et valorise les autres dans le respect". Elaine agit à titre de mentor auprès de nombreuses étudiantes en soins infirmiers qui poursuivent des programmes de gestion du diabète au Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology et fait régulièrement des présentations au programme de soins infirmiers de l'Université des Premières nations du Canada.

Considérée par ses collègues comme une championne infatigable de la santé, Elaine reconnaît la valeur des gens. A titre de superviseure de l'équipe du diabète du Grand Conseil de Prince Albert, elle sensibilise 12 communautés autochtones à la problématique du diabète. La région qu'Elaine couvre représente presque la moitié de la province de la Saskatchewan, mais la santé communautaire lui tient à cour, car il s'agit là du prolongement de son travail antérieur à titre d'infirmière en santé communautaire et en soins à domicile auprès des Premières nations de Muskoday.

Véritable modèle de la pratique de la formation professionnelle continue, Elaine ne cesse de mettre à jour ses connaissances sur le diabète et le traitement de cette maladie, participe à des séminaires et à des comités, et assiste aux conférences de l'Association canadienne du diabète depuis 2001. Difficile d'imaginer, mais Elaine trouve encore du temps pour prêter main-forte sur la ferme familiale, se reposer un peu à son chalet de Candle Lake et s'adonner au golf, au curling et à la pêche. Véritablement dévouée, Elaine mérite ce prix pour ses efforts diligents auprès des Premières nations et est d'un précieux atout tant pour sa communauté que pour Santé Canada.

Also available in English

Les communiqués de presse de Santé Canada sont accessibles par Internet www.healthcanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Santé Canada
    Paul Spendlove
    Agent de relations médiatiques
    613-957-2988
    ou
    Cabinet de l'honorable Tony Clement
    Ministre de la Santé
    Laryssa Waler
    613-957-0200