Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

10 mars 2009 12h00 HE

Le ministre de la Sécurité publique annonce la nomination de l'Enquêteur correctionnel du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 mars 2009) - L'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui que M. Howard Sapers a été nommé à nouveau comme l'enquêteur correctionnel du Canada.

"Je suis heureux de nommer M. Sapers à nouveau à titre d'ombudsman fédéral pour les détenus, et il me tarde de continuer à travailler avec lui," a affirmé le ministre Van Loan. "Le gouvernement du Canada est déterminé à veiller à l'efficacité du système de justice pénale et de la sécurité publique, et M. Sapers défend ces valeurs en traitant les plaintes de façon équilibrée avec diligence."

Depuis sa nomination en février 2004, M. Sapers a fait preuve d'une démarche objective et soigneuse lorsqu'il s'agit de traiter les plaintes et de lancer des enquêtes spéciales à titre d'enquêteur correctionnel du Canada. Comme il a été énoncé dans son rapport annuel de 2007-2008, l'ombudsman et son personnel ont répondu à plus de 6 300 plaintes de détenus, et ils ont consacré un total cumulatif de 297 jours dans des pénitenciers pour effectuer plus de 2 000 entrevues.

Immédiatement avant sa nomination, M. Sapers était vice-président de la Commission nationale des libérations conditionnelles pour la région des Prairies. De 2001 à 2003, il a occupé le poste de directeur du Fonds d'investissement dans la prévention du crime au Centre national de prévention du crime, au ministère de la Justice; et de 1993 à 2001, il a été porte-parole en matière de santé, porte-parole du Trésor public et chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée législative de l'Alberta. De plus, il a déjà été à l'emploi de la société John Howard d'Alberta où il a servi en tant que directeur exécutif provincial, et il a été enseignant dans le cadre du programme des services correctionnels du collège Grant McEwen, à Edmonton.

Le rôle de l'enquêteur correctionnel, qui est décrit dans la partie III de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, est d'agir comme ombudsman pour les délinquants sous responsabilité fédérale. Sa fonction première consiste à faire enquête et à s'assurer qu'on donne suite aux plaintes des délinquants.

Pour plus de renseignements, visiter le site Web : www.Securitepublique.gc.ca.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657