Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

13 juil. 2010 13h02 HE

Le ministre de la Sécurité publique et la secrétaire du département de la Sécurité intérieure annoncent de nouvelles initiatives pour contrer les menaces et accélérer la circulation des voyageurs

WASHINGTON, DISTRICT DE COLUMBIA--(Marketwire - 13 juillet 2010) - Aujourd'hui, le ministre de la Sécurité publique du Canada, Vic Toews, et la secrétaire du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, se sont rencontrés afin de poursuivre les discussions stratégiques sur la conception d'une vision commune en ce qui concerne la sécurité frontalière, vision ayant pour but de renforcer la sécurité et la résilience face aux menaces communes tout en favorisant la compétitivité et la création d'emplois.

Dans le cadre des discussions, la secrétaire Napolitano et le ministre Toews ont annoncé un tout premier plan visant à adopter une approche transfrontalière globale de la résilience des infrastructures essentielles. Le plan exige un partenariat solide dans le but d'échanger de l'information et d'évaluer et de gérer les risques, afin d'accroître la capacité des deux nations à se préparer aux catastrophes et à y faire face.

« La gestion de notre sécurité s'étend au-delà de nos frontières, et nous devons travailler ensemble pour atténuer les menaces avant qu'elles n'atteignent le Canada ou les États-Unis, tout en facilitant la circulation légitime des personnes et des biens à la frontière commune, a indiqué le ministre Toews. La concrétisation d'une vision commune pour le renforcement de la sécurité frontalière sans nuire au commerce est une priorité si nous voulons atténuer les menaces à la sécurité et favoriser la compétitivité économique. »

« La sécurité aux États-Unis et au Canada est expressément liée par la proximité des deux pays et une longue tradition d'étroite collaboration entre nos deux gouvernements, a ajouté la secrétaire Napolitano. L'annonce d'aujourd'hui fait valoir notre détermination à collaborer pour protéger et sécuriser les biens essentiels, les réseaux et les systèmes des deux nations, ainsi que notre responsabilité de protéger tous les citoyens contre la criminalité et transfrontalière et le terrorisme. »

Reconnaissant l'importance des infrastructures essentielles, le Canada et les États-Unis ont élaboré des stratégies (p. ex., la Stratégie nationale et le plan d'action pour les infrastructures essentielles du Canada et le plan national de protection des infrastructures des États-Unis) pour accroître la résilience dans les deux pays. Le Plan d'action Canada – États-Unis pour des infrastructures essentielles appuiera la mise en œuvre de ces stratégies au Canada et aux États-Unis, et permettra aux deux pays de régler plus efficacement les nombreuses questions liées aux infrastructures essentielles transfrontalières. Le plan est accessible aux adresses www.dhs.gov et http://www.securitepublique.gc.ca/index-fra.aspx.

La secrétaire Napolitano et le ministre Toews ont également annoncé les initiatives conjointes suivantes qui auront une incidence importante au chapitre de la sécurité nationale et économique des deux pays :

Traite et exploitation sexuelle des enfants : La secrétaire du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, a annoncé que six employés du U.S. Immigration and Customs Enforcement seront déployés au cours des prochains mois afin de participer aux efforts du gouvernement du Canada visant à aider la police nationale haïtienne à prévenir l'exploitation sexuelle des enfants et le trafic de personnes à Haïti, ce qui renforcera la collaboration binationale actuelle à ce sujet. Après le séisme dévastateur qu'a connu Haïti, laissant de nombreux enfants orphelins et potentiellement vulnérables à l'exploitation sexuelle, des spécialistes d'identification de victimes de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont apporté leur aide à la police nationale haïtienne en créant une base de données servant à identifier ces enfants et à les soustraire à l'exploitation sexuelle, le cas échéant.

Protocole d'entente (PE) sur l'échange d'information relative aux saisies d'espèces : La secrétaire Janet Napolitano et le ministre Vic Toews ont annoncé que l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le U.S. Immigration and Customs Enforcement et le U.S. Customs and Border Protection signeront un protocole d'entente qui aidera les agents des services frontaliers à cerner les menaces potentielles et facilitera les enquêtes et les poursuites relatives aux opérations de blanchiment d'argent ou de financement d'activités terroristes.

La secrétaire Napolitano et le ministre Toews ont aussi discuté des progrès réalisés pour en arriver à une meilleure compréhension concertée des menaces communes grâce à une évaluation conjointe des menaces et des risques à la frontière, qui met au jour des secteurs préoccupants le long de la frontière canado-américaine, où pourraient se produire des incidents liés au terrorisme ou à la criminalité organisée transnationale. L'évaluation, qui sera rendue publique vers la fin de l'été, traite du trafic de stupéfiants et de l'immigration illégale, du mouvement illicite des marchandises prohibées ou contrôlées, des risques inhérents à l'agriculture et de la propagation des maladies infectieuses.

Renseignements