Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

31 août 2010 09h40 HE

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, annonce des fonds pour protéger une collectivité victime de crimes motivés par la haine à Shelburne

SHELBURNE, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 31 août 2010) - L'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui un financement d'environ 6 000 $ pour améliorer les infrastructures de sécurité de la Black Loyalist Heritage Society, à Shelburne, qui est victime de crimes motivés par la haine. L'organisation reçoit du gouvernement fédéral un soutien dans le cadre du Programme pilote de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PPFPIS).

« Le gouvernement est résolu à bâtir des collectivités plus solides et plus sécuritaires. Malheureusement, les collectivités canadiennes ne sont pas à l'abri des actes de violence visant des personnes ou des groupes selon la race, la culture, la religion ou l'identité, a dit l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. Les crimes motivés par la haine ne causent pas que des dégâts matériels, ils provoquent souvent la peur et l'angoisse dans des collectivités entières. Le financement annoncé aujourd'hui permettra d'améliorer la sécurité, afin que les communautés que sert la Black Loyalist Heritage Society puissent continuer à s'engager dans la collectivité sans peur de préjudice. »

La Black Loyalist Heritage Society est une organisation nationale dont l'objectif est de découvrir, d'interpréter, de sauvegarder et de promouvoir l'histoire et l'héritage des Loyalistes noirs au moyen de programmes éducatifs, d'activités et de ressources.

« Dans le cadre du Programme pilote de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque, le gouvernement du Canada prend les mesures nécessaires pour aider la Black Loyalist Heritage Society à améliorer ses infrastructures de sécurité, afin qu'elle puisse en toute sécurité continuer à promouvoir l'histoire et l'héritage des Loyalistes noirs, a déclaré Gerald Keddy, député de South Shore – St. Margaret. Cette initiative est importante non seulement pour la communauté noire du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse mais aussi pour tous les membres de la diaspora noire en Amérique du Nord. » 

Le Programme pilote de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque vise à financer les améliorations à apporter aux infrastructures de sécurité des centres communautaires à but non lucratif, des établissements d'enseignement reconnus par la province et des lieux de culte d'une collectivité ayant manifestement été victime de crimes motivés par la haine.

Voici les coûts admissibles :

  • les évaluations de sécurité (jusqu'à concurrence de 25 % du coût total du projet);

  • l'équipement et le matériel de sécurité, comme les systèmes d'alarme, les télévisions en circuit fermé, les enregistreurs vidéo numériques, les clôtures, les barrières, les systèmes d'éclairage et les systèmes d'intercommunication;

  • les projets de construction mineurs, notamment les honoraires d'entrepreneurs, la main-d'œuvre, la location d'équipement et les frais d'installation;

  • la formation liée directement à la nouvelle infrastructure de sécurité.

Créé en 2007, le PPFPIS, projet pilote de trois ans d'une valeur de 3 millions de dollars, est administré par Sécurité publique Canada. Dans le cadre du Programme, des fonds ont été versés à 121 organisations canadiennes. 

Pour de plus amples renseignements sur le PPFPIS, visiter le site Web : www.securitepublique.gc.ca.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657