Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

26 janv. 2011 15h20 HE

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, applaudit la collaboration des organismes d'application de la loi pour la plus importante saisie de kétamine à ce jour au Canada

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 26 jan. 2011) - L'honorable Vic Toews, ministre de Sécurité publique Canada, a fait l'éloge de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à la suite d'une saisie de 1003,9 kg de kétamine, soit la plus importante saisie dans l'histoire du Canada. Les efforts déployés par les organismes d'application de la loi ont permis d'empêcher que cette drogue, dont la valeur est estimée à plus de 15 millions de dollars, ne soit vendue dans les rues.

« Cette annonce est une bonne nouvelle pour la sécurité des familles et collectivités canadiennes. Je salue la collaboration exceptionnelle de l'ASFC et de la GRC pour la plus importante saisie de l'histoire du Canada, a déclaré le ministre Toews. Notre gouvernement sait que la contrebande de drogues à la frontière compromet la sécurité publique et profite au crime organisé au Canada. Cette saisie démontre, une fois de plus, que notre gouvernement ne tolérera aucune activité illégale. »

La kétamine est un tranquillisant aux propriétés hallucinogènes. Elle se dissout dans un liquide, n'a ni odeur ni goût et est donc facile à dissimuler dans un verre. De par son effet sédatif qui fait en sorte que les victimes n'ont pas la capacité de se défendre en cas d'agression sexuelle, la kétamine est communément appelée la « drogue du viol ». La kétamine est également utilisée comme ingrédient courant dans les comprimés d'ecstasy.

Dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue, le gouvernement du Canada a investi 102 millions de dollars sur cinq ans pour lutter contre la production et la distribution de drogues illicites. De ce montant, le gouvernement a effectué d'importants investissements pour accroître la sécurité frontalière, dans le but de freiner le passage de drogues illicites à la frontière et de cibler de façon proactive les producteurs de ce type de drogues.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le communiqué (http://www.cbsa-asfc.gc.ca/media/prosecutions-poursuites/pac/2011-01-26-fra.html).

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657