Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

09 mai 2011 11h13 HE

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, réaffirme la détermination du gouvernement du Canada à assurer la sécurité de nos rues à l'occasion de la réunion annuelle...

...de l'Association canadienne des policiers

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 mai 2011) - Aujourd'hui, l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique du Canada, a réaffirmé la détermination du gouvernement Harper à appuyer les agents de police de première ligne du Canada ainsi que les Canadiens vulnérables en mettant en place des mesures complètes visant à rendre nos rues plus sécuritaires. Le ministre Toews a fait ces commentaires dans l'allocution qu'il a prononcée lors de l'assemblée générale annuelle de l'Association canadienne des policiers, à Ottawa.

« En obtenant une majorité forte et stable, notre gouvernement a reçu comme mandat de poursuivre son travail pour rendre nos collectivités plus sûres. Les Canadiens s'attendent à ce que nous respections nos engagements, et nous ne les laisserons pas tomber, a déclaré le ministre Toews. Nous continuerons de veiller à ce que les intérêts des familles et des collectivités passent avant ceux des criminels, et à veiller à ce que nous ayons un système juridique solide et efficace pour y arriver. »

Dans les 100 premiers jours de la séance parlementaire, le gouvernement Harper entend faire adopter d'importantes mesures législatives, notamment :

  • Donner aux organismes d'application de la loi des outils de pointe pour lutter contre la criminalité dans l'environnement des télécommunications hautement technologiques d'aujourd'hui;

  • Éliminer l'octroi de pardons aux criminels ayant commis des crimes graves, y compris à ceux qui commettent des actes d'agression sexuelle sur nos enfants;

  • Remplacer le régime de mise en liberté automatique pour permettre à la Commission des libérations conditionnelles du Canada de tenir compte de la nature et de la gravité du crime, et de la mesure dans laquelle le détenu ou la détenue respecte son programme correctionnel;

  • Prioriser la sécurité publique lors de l'examen de demandes de transfèrement de criminels vers le Canada.

Ces mesures visant à appuyer nos services de police et les Canadiens respectueux des lois prendraient appui sur les mesures entreprises depuis que le gouvernement Harper a été élu pour la première fois en 2006, par exemple :

  • Augmenter de presque 50 % (soit de 19,89 M$ en 2008-2009 à 29,08 M$ en 2009- 2010) les dépenses de subventions et contributions pour les programmes de prévention de la criminalité, et verser près de 40 M$ au cours du dernier exercice à des projets approuvés;

  • Veiller à ce que les grands criminels soient tenus responsables de leurs actes devant les victimes en leur imposant des peines qui reflètent la gravité des crimes commis, et à ce que les criminels n'obtiennent pas de mise en liberté anticipée;

  • Renforcer le Registre national des délinquants sexuels de façon à ce qu'il serve à prévenir la criminalité et à résoudre des crimes;

  • Appuyer les provinces à l'aide d'un fonds de recrutement de policiers de 400 M$, programme qui a d'ailleurs permis d'augmenter la force policière au pays à son taux le plus élevé depuis 1981.

« Nos agents de police sont aux premières lignes lorsqu'il s'agit d'assurer la sécurité des Canadiens et de leurs collectivités. Nous continuerons de respecter nos engagements qui visent à leur donner les outils dont ils ont besoin pour bien faire leur travail. »

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657