Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

09 avr. 2009 16h59 HE

Le ministre de l'Education renie son engagement envers l'alphabétisation-le SCFP

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 9 avril 2009) - Le syndicat représentant 3 300 travailleurs des Conseils scolaires du Nouveau-Brunswick affirme que le ministre de l'Education, Kelly Lamrock, a l'intention d'imposer une diminution ahurissante au financement des bibliothèques scolaires, une diminution de l'ordre de 50 pour cent. Il veut aussi diminuer d'autant le financement du Programme d'intervention en milieu scolaire dont le succès a été salué.

La présidente de la section locale 2745 du SCFP, Sandy Harding, dit : "Voici un ministre qui, alors qu'il était dans l'opposition, a présenté une loi sur le droit de lire et en a fait sa grande bataille. Ces compressions ne sont rien d'autre que l'abandon de son engagement envers l'alphabétisation."

Mme Harding affirme qu'il y a, au sein de ce système, 150 commis de bibliothèque pour assurer les services dans 355 écoles. Certaines écoles ne disposent d'aucun commis de bibliothèque et certains commis doivent travailler dans quatre ou cinq écoles.

"Le SCFP fait du lobbying depuis deux ans pour obtenir une augmentation du financement des bibliothèques scolaires et voilà que ce gouvernement s'engage dans la direction opposée", ajoute Mme Harding.

Mme Harding explique que le Programme d'intervention en milieu scolaire créé en 1999 dans le but d'aider les élèves ayant des troubles de comportement a connu, depuis sa création, une croissance d'une telle constance que toutes les écoles étaient dotées d'un poste lié à ce programme.

Selon Mme Harding : "Le syndicat a dû attendre du 17 mars à hier (8 avril) avant de connaître l'ampleur des compressions. Le budget provincial contenait une ligne sur les compressions, mais aucun montant n'était mentionné."

L'un des premiers gestes de Kelly Lamrock en tant que ministre de l'Education a été de rendre public un rapport intitulé "Les enfants au premier plan". Notre question au ministre : Comment le fait de diminuer de moitié le nombre de travailleurs en bibliothèque peut contribuer à faire passer les enfants au premier plan?

La section locale 2745 du SCFP représente le personnel de soutien administratif du bureau de district, les adjoints administratifs des écoles, les adjoints à l'enseignement, les commis de bibliothèque, les préposés aux autobus scolaires et le personnel du Programme d'intervention en milieu scolaire.

Renseignements

  • Sandy Harding
    Présidente de la section locale 2745
    (506-654-0695 (cellulaire)
    ou
    Danielle Savoie
    Service des communications du SCFP
    506-857-2816