Industrie Canada

Industrie Canada

15 sept. 2014 08h32 HE

Le ministre de l'Industrie James Moore discute des moyens de renforcer l'économie du Canada

Eliminer les barrières au commerce intérieur permettra de renforcer l'économie nationale et d'accroître notre compétitivité sur la scène mondiale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 15 sept. 2014) - Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore a pris la parole aujourd'hui dans le cadre d'une conférence donnée à Ottawa par l'École de politique publique de l'Université de Calgary. À cette occasion, il a souligné que les obstacles au commerce intérieur au Canada causaient du tort à l'économie nationale, nuisaient aux entreprises, aux travailleurs et aux consommateurs canadiens, et engendraient des coûts additionnels pour les entreprises, ce qui compromettait leur compétitivité.

Le ministre a réclamé l'établissement d'un libre marché intérieur qui permettrait aux entreprises de croître et qui encouragerait les entrepreneurs à percer de nouveaux marchés, tout en créant des emplois pour les Canadiens.

Le ministre Moore a aussi donné des détails sur la proposition du gouvernement fédéral visant à moderniser l'Accord sur le commerce intérieur et qui s'intitule Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada. Il s'est par ailleurs engagé à travailler avec les provinces et les territoires pour obtenir des résultats satisfaisants. Le ministre a affirmé que le gouvernement fédéral prendrait, en autant que possible, lui-même des mesures pour donner l'exemple et mettre en évidence le fait que les Canadiens s'attendent à ce que leurs gouvernements trouvent des solutions à cet important problème.

Les faits en bref

  • Près de 40 % des échanges commerciaux du Canada sont effectués à l'intérieur du pays.
  • Une demande de propositions a été lancée le 5 septembre 2014 en vue de créer un indice des obstacles au commerce intérieur. Comme annoncé dans le Plan d'action économique de 2014, l'indice mettra en lumière les obstacles au commerce intérieur et aidera les gouvernements à déterminer les secteurs d'intervention prioritaires.
  • Lorsque l'Accord sur le commerce intérieur a été adopté, il y a près de 20 ans, le Canada avait conclu des accords de libre-échange avec seulement deux pays. À l'heure actuelle, le Canada a des accords en vigueur ou en cours de négociation avec 43 pays, ce qui donne aux entreprises canadiennes un accès préférentiel à plus de 1,1 milliard de consommateurs à l'échelle de la planète.
  • Les deux plus récents accords que le Canada a conclus, soit l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange Canada-Corée, promettent de créer de nouvelles activités économiques d'une valeur d'au moins 14 milliards de dollars par année, ce qui équivaudrait à la création de plus de 90 000 emplois.
  • Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada présente deux avenues possibles aux partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux pour l'établissement d'un régime moderne de commerce intérieur : une réforme ciblée qui porterait sur des domaines de préoccupation prioritaires ou une refonte complète de l'Accord sur le commerce intérieur en fonction des principes énoncés dans les récents accords commerciaux internationaux.

Citations

« Il y a un fort consensus au pays selon lequel nous devons réduire les coûts des activités commerciales et aider les économies provinciales et territoriales à croître. Il est temps d'agir. Notre gouvernement est déterminé à collaborer avec les provinces et les territoires en vue d'apporter les changements nécessaires pour que le commerce intérieur soit tout aussi ouvert et efficace que le commerce international. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« L'École de politique publique s'engage à promouvoir les politiques qui soutiennent un commerce plus libre et plus diversifié. Il va sans dire que le Canada a besoin d'élargir le cercle de ses partenaires commerciaux actuels. Pour y arriver, nous devons connaître à fond l'environnement politique et économique de nos nouveaux partenaires commerciaux à l'échelle mondiale. Le symposium d'experts commerciaux d'aujourd'hui vise justement ce but. »

- Le directeur de l'École de politique publique de l'Université de Calgary, Jack Mintz

Suivez-nous sur Twitter @industriecanada et faites-nous savoir comment le commerce intérieur touche votre entreprise en utilisant le mot-clic #commerceintérieur.

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    relations-medias@ic.gc.ca