Agence du revenu du Canada

Agence du revenu du Canada

18 mai 2010 09h00 HE

Le ministre du Revenu national prévient les propriétaires de la Nouvelle-Ecosse des risques de "payer au noir"

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 18 mai 2010) - L'honorable Keith Ashfield, ministre du Revenu national, ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique et ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique, a annoncé le lancement d'une campagne à l'échelle des provinces de l'Atlantique qui exhortera les propriétaires de la Nouvelle-Écosse à obtenir des contrats écrits et des reçus de la part des entrepreneurs lorsqu'ils font rénover ou réparer leur domicile.

« Le fait est que si les Néo-Écossais paient au noir pour des réparations et des rénovations domiciliaires, ils participent à l'économie clandestine. Cela comporte des risques et c'est mal », a déclaré le ministre Ashfield. « Les propriétaires doivent être conscients que le fait de payer au noir n'est pas une bonne affaire : ils n'ont aucune garantie, aucun recours contre le travail mal fait, et ils peuvent encourir des risques financiers si quiconque se blesse sur leur propriété. Mettre tout par écrit est la meilleure façon de se protéger. »

La campagne, qui débutera à la fin mai 2010, mise sur les précédentes campagnes intitulées « Par écrit, s.v.p.! », qui ont été menées par l'Association canadienne des constructeurs d'habitations (ACCH). Elle comprendra des publicités télédiffusées, radiodiffusées, Web et imprimées. La campagne sera complétée par la distribution de trousses d'outils pour propriétaire, qui comprendront des renseignements et des conseils pour les consommateurs qui font réparer ou rénovent leur domicile. Pour faire passer le message de la campagne, l'Agence du revenu du Canada (ARC) participera également à des salons de l'habitation et à d'autres événements communautaires cet été.

En plus de permettre l'utilisation de la marque de commerce « Par écrit s.v.p.! » pour la campagne, l'ACCH a collaboré étroitement avec l'Agence du revenu du Canada en vue de sensibiliser la population aux risques liés au paiement au noir lors de rénovations ou de réparations domiciliaires. « Un des mandats de l'association des constructeurs de la Nouvelle-Écosse, soit la Nova Scotia Home Builders' Association (NSHBA), est de renseigner les consommateurs sur l'importance de travailler avec des professionnels, c.-à-d. ce que cela signifie pour eux, ce qu'ils doivent attendre de leurs entrepreneurs dont un contrat écrit, une garantie sur le travail et le service après-vente et quelles sont les difficultés liées au choix de ne pas travailler avec un entrepreneur professionnel, a affirmé le président-directeur général de la NSHBA, Paul Pettipas. « Notre association a profité de ce partenariat avec l'ARC, et nous croyons que cette campagne aidera les propriétaires de cette province à prendre des décisions plus éclairées. »

L'ARC s'engage à combattre l'économie clandestine à l'aide de mesures de sensibilisation, d'information, de communication et d'observation qui incluent des programmes d'identification, de vérification et d'exécution. Ensemble, avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, nous collaborons avec les Canadiens afin de lutter contre l'économie clandestine et de promouvoir les pratiques d'entreprise équitables et légitimes qui renforcent l'économie du Canada.

Pour en savoir plus sur l'économie clandestine et obtenir des conseils sur comment mettre « Par écrit, s.v.p.! », rendez-vous au www.arc.gc.ca/economieclandestine.

Les medias peuvent visionner des copies de la trousse d'outils pour propriétaire au www.arc.gc.ca/economieclandestine-atl

Renseignements

  • Agence du revenu du Canada
    Région de l'Atlantique
    Kim Blanchette
    Directrice des communications
    902-877-9506
    ou
    Cabinet du ministre du Revenu national
    Erin Filliter
    Directrice des communications
    613-995-2960