Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

26 juin 2015 14h00 HE

Le ministre Fast accueille une physicienne de calibre mondial à titre de titulaire de la nouvelle chaire d'excellence en recherche du Canada de l'University of British Columbia

Les travaux de Mme Jennifer Hoffman pourraient faire du Canada un chef de file de la recherche sur les matériaux quantiques.

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 26 juin 2015) - Secrétariat des chaires

L'une des physiciennes les plus respectées au monde vient d'être nommée titulaire de la toute nouvelle chaire d'excellence en recherche du Canada de l'University of British Columbia.

Mme Jennifer Hoffman, qui était professeure à la Harvard University, devient la 24e titulaire d'une chaire d'excellence en recherche du Canada. Le ministre du Commerce international, l'honorable Ed Fast, en a fait l'annonce aujourd'hui à Vancouver, au nom du ministre d'État (Sciences et technologie), l'honorable Ed Holder.

À titre de titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur les dispositifs et les matériaux quantiques fondés sur des hétérostructures à base d'oxyde, Mme Hoffman concevra des dispositifs reposant sur des hétérostructures quantiques. On s'attend à ce que ces dispositifs révolutionnent la microtechnologie et on estime qu'ils ont le potentiel de donner naissance à des industries canadiennes entièrement nouvelles dans les domaines de l'électronique, des communications, de l'énergie et des sciences de la vie. Parmi les applications possibles, notons des câbles ultrafins permettant un traitement informatique rapide, une mémoire ultradense, des métamatériaux ultraprécis pour créer la forme de champs électromagnétiques ou encore des détecteurs de champ magnétique ultrasensibles qui pourront améliorer l'imagerie médicale.

La nomination de Mme Hoffman positionnera l'University of British Columbia et le Canada au premier plan de la recherche sur les hétérostructures et les matériaux quantiques et rendra le Canada plus compétitif à long terme dans l'économie mondiale.

FAITS EN BREF

  • Il s'agit de la deuxième chaire d'excellence en recherche du Canada de l'University of British Columbia. À la suite de cette annonce, on compte 24 chaires d'excellence en recherche du Canada, lesquelles sont réparties dans 17 universités canadiennes.
  • L'University of British Columbia recevra jusqu'à 10 millions de dollars de financement au cours des sept prochaines années pour appuyer le programme de recherche ambitieux de Mme Hoffman et de son équipe.
  • L'autre titulaire d'une chaire d'excellence en recherche du Canada de l'University of British Columbia, M. Matthew Farrer, est l'un des plus grands spécialistes de la maladie de Parkinson au monde. Il est titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la neurogénétique et les neurosciences translationnelles.
  • Depuis son lancement en 2008, le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada a contribué à faire du Canada un chef de file mondial et un lieu de prédilection pour la recherche et le développement. Le Programme continue d'attirer et de retenir des chercheurs de premier plan.
  • Le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada est une initiative des trois organismes subventionnaires de la recherche, soit le Conseil de recherches en sciences humaines, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada.
  • Tel qu'énoncé dans le Plan d'action économique de 2015 et la nouvelle stratégie fédérale en matière de sciences, de technologie et d'innovation, le gouvernement du Canada est résolu à appuyer le talent en recherche et les infrastructures de calibre mondial qui sont essentiels à la réalisation de découvertes novatrices dans les secteurs public et privé.

CITATIONS

« Notre gouvernement a à coeur le perfectionnement, le recrutement et le maintien en poste de chercheurs de calibre mondial, comme en témoignent les investissements qu'il fait dans le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada. Les travaux de Mme Hoffman permettront au Canada d'être au premier plan de la révolution que suscitent les matériaux quantiques et de créer de nouvelles industries et de nouveaux emplois tout en veillant à la formation de la prochaine génération de chercheurs canadiens talentueux. »

Ed Holder, Ministre d'État (Sciences et technologie)

« Notre gouvernement a fait des investissements considérables dans les sciences et la technologie afin de repousser les limites du savoir, de créer des emplois et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens. Dans le cadre du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada, je suis ravi d'accueillir Mme Hoffman, qui mènera au Canada des travaux de recherche de calibre mondial sur les matériaux quantiques. Il s'agit de travaux qui sont susceptibles de placer les entreprises de fabrication de la Colombie-Britannique et d'ailleurs au Canada à l'avant-scène de la révolution qu'entraîneront les matériaux quantiques et de créer des emplois ici même au pays. »

Ed Fast, Ministre du Commerce international

« Il faut toujours se féliciter de l'arrivée d'un grand chercheur de calibre mondial dans une université canadienne. Toutefois, l'impact de la présence de Mme Hoffman se fera sentir bien au-delà des laboratoires de recherche. Compte tenu des nombreux prix qu'elle a obtenus pour son enseignement à la Harvard University, elle sera certainement un mentor exceptionnel pour ses étudiants, ainsi qu'un modèle pour la prochaine génération de femmes scientifiques. »

Ted Hewitt, Président, Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, et président du comité directeur du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada

« L'expertise de Jennifer Hoffman en ce qui concerne les matériaux quantiques rehaussera grandement la réputation du Canada dans le domaine. Le regroupement d'autres chercheurs de ce domaine permettra d'explorer différentes possibilités dans ce champ de recherche stimulant. Le recrutement de personnes talentueuses comme Mme Hoffman permettra au Canada de jouer un rôle important sur la scène internationale. »

B. Mario Pinto, Président, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie

« Nous sommes très heureux d'accueillir Mme Jennifer Hoffman à Vancouver. Elle se joindra à l'équipe de scientifiques d'avant-garde de l'University of British Columbia qui s'intéressent aux matériaux quantiques. On s'attend à ce que ces matériaux transforment la technologie et donnent naissance à de nouvelles industries. Cet investissement permet à nos chercheurs d'être à la fine pointe en ce qui concerne la découverte de nouveaux matériaux et la compréhension de leur fonctionnement. »

Arvind Gupta, Recteur, University of British Columbia

Autres liens

Pour en savoir plus au sujet du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada

Profil de Jennifer Hoffman

Renseignements

  • Scott French
    Directeur des communications et des affaires parlementaires
    Cabinet de l'honorable Ed Holder
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    343-291-2700

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    343-291-1777
    media-relations-medias@ic.gc.ca

    Michael Adams
    Conseiller en communications
    Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada
    613-944-1758
    Tél. cell. : 613-219-7523

    Heather Amos
    Spécialiste des relations avec les médias
    University of British Columbia
    604-822-3213
    Tél. cell. : 604-828-3867