Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

09 juin 2014 14h23 HE

Le ministre Lebel souligne les avantages du Nouveau Plan Chantiers Canada pour le transport en commun devant l'Association canadienne du transport urbain

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwired - 9 juin 2014) - Le ministre Denis Lebel a pris la parole aujourd'hui à l'occasion du Congrès annuel de l'Association canadienne du transport urbain au sujet du Nouveau Plan Chantiers Canada et de ce qu'il signifie pour le transport en commun et les Canadiens.

Le Nouveau Plan Chantiers Canada mise sur les investissements sans précédent du gouvernement dans les infrastructures. En 2007, le gouvernement du Canada a lancé le Plan Chantiers Canada de 33 milliards de dollars et d'une durée de sept ans, afin d'offrir un financement stable, souple et prévisible partout au pays. Cet investissement sans précédent dans les infrastructures publiques se poursuit avec un financement de 70 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie, ce qui comprend le Nouveau Plan Chantiers Canada de 53 milliards de dollars pour les infrastructures provinciales, territoriales et municipales qui favorisent la croissance économique, la création d'emplois et la productivité.

Partout au pays, le Nouveau Plan Chantiers Canada appuiera les priorités locales, régionales et nationales en matière d'infrastructure qui aideront à améliorer le développement économique et la qualité de vie. Le transport en commun constitue une catégorie admissible dans le cadre de chaque composante du Nouveau Plan Chantiers Canada.

Les projets financés aux termes du Nouveau Plan Chantiers Canada permettront de garantir que les collectivités du Canada demeureront concurrentielles et innovatrices sur la scène internationale. Que ce soit les projets de grande envergure comme la ligne Evergreen en Colombie-Britannique, le prolongement du métro Toronto-York Spadina et le projet de train léger sur rail d'Ottawa, ou les projets à petite échelle comme l'initiative TransHelp à Peel, en Ontario, ou les autobus accessibles aux fauteuils roulants achetés pour Cornwall, à l'Île-du-Prince-Édouard, les investissements dans le transport en commun font une différence concrète pour les gens qui travaillent et qui vivent dans nos villes.

Les faits en bref

  • Depuis 2006, notre gouvernement a investi ou s'est engagé à investir plus de 7,5 milliards de dollars en financement pour les infrastructures du transport en commun partout au Canada. De ce montant, le gouvernement fédéral s'est engagé à verser plus de 5 milliards de dollars en financement direct pour les infrastructures du transport en commun dans l'ensemble du Canada.
  • Depuis 2006, les municipalités canadiennes ont utilisé plus de 2,5 milliards de dollars de leurs affectations du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour des investissements dans le transport en commun. En effet, cinq des plus grandes villes du Canada, soit Toronto, Vancouver, Ottawa, Calgary et Edmonton, ont consacré la majeure partie de leur affectation du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral à la catégorie des investissements dans le transport en commun.

Citations

« Depuis 2006, le gouvernement Harper a effectué des investissements sans précédent dans le transport en commun, les routes et les autoroutes. Nous sommes fiers d'effectuer ces investissements, qui font une différence concrète pour les gens qui travaillent et qui vivent dans nos villes. Grâce au Nouveau Plan Chantiers Canada, nous continuerons de soutenir des infrastructures qui favorisent la création d'emplois et la croissance économique, et qui contribuent à la qualité de vie de tous les Canadiens. »

L'honorable Denis Lebel - Ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

« Je ne connais aucun autre pays qui ait pris un engagement en matière d'infrastructure plus long que celui que notre gouvernement fédéral a pris dans le cadre du Nouveau Plan Chantiers Canada. Nous sommes très heureux que le premier grand projet annoncé soit un projet de transport en commun. Les projets de transport en commun sont toujours à l'avant-plan pour ce qui est de leur importance dans les collectivités du pays. »

Michael Roschlau - Président-directeur général, Association canadienne du transport urbain

Renseignements additionnels

- Le Nouveau Plan Chantiers Canada

- Le Plan d'action économique du Canada de 2013 : le Nouveau Plan Chantiers Canada

- Les programmes d'Infrastructure Canada

Renseignements

  • Vincent Rabault, Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Infrastructure,
    des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et
    ministre de l'Agence de développement économique du Canada
    pour les régions du Québec
    613-943-1838

    Infrastructure Canada
    613-960-9251
    Sans frais : 1-877-250-7154