Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

09 août 2016 12h09 HE

Le ministre LeBlanc donne suite aux recommandations de la Commission Cohen

Prendre des mesures pour rétablir les stocks de saumon rouge dans le fleuve Fraser

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 9 août 2016) - Le gouvernement du Canada prend d'autres mesures pour donner suite aux recommandations du rapport final du juge Cohen de 2012 intitulé L'avenir incertain du saumon rouge du fleuve Fraser. Le gouvernement protège cette espèce emblématique pour tous les résidents de la Colombie-Britannique, y compris les communautés autochtones sur la côte ouest.

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui les prochaines étapes pour remplir cet important engagement de son mandat.

Pêches et Océans Canada (MPO) a déjà mis en œuvre plus de 30 des recommandations dont il est responsable et travaille en collaboration avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, Environnement et Changement climatique Canada et d'autres intervenants et groupes autochtones pour donner suite aux recommandations.

Le MPO rend public aujourd'hui un document officiel intitulé Bilan de Pêches et Océans Canada sur la mise en œuvre des recommandations de la Commission Cohen, qui contient le compte rendu détaillé de la mise en œuvre des 75 recommandations, ainsi que le détail des plans pour l'avenir.

Même si la Commission Cohen s'est concentrée sur le saumon rouge du fleuve Fraser, le gouvernement est résolu à conserver tous les saumons sauvages du Pacifique. Le MPO entreprendra des consultations avec les Premières Nations et les intervenants sur la mise en œuvre de la Politique concernant le saumon sauvage à l'automne 2016.

Faits en bref

  • Le rapport de la Commission Cohen couvre un large éventail d'enjeux concernant notamment l'aquaculture, la pêche du saumon, la Politique pour la conservation du saumon sauvage du Pacifique, et des considérations d'ordre scientifique.

  • Le budget de 2016 prévoit un financement de 197,1 millions de dollars sur cinq ans pour intensifier les travaux du programme scientifique sur les océans et les eaux douces du MPO, y compris la recherche et la surveillance pour améliorer la santé des stocks de poissons, pour comprendre les répercussions des agents de stress écosystémiques et pour renforcer une aquaculture durable. Pour ce faire, on embauchera 29 nouveaux scientifiques, biologistes, océanographes et techniciens dans la région du Pacifique. Ces nouveaux employés permettront au MPO de prendre des mesures afin de soutenir un certain nombre de recommandations de la Commission Cohen.

  • Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives soutiendra également le rétablissement et la durabilité environnementale du saumon sauvage et de son habitat, en octroyant un montant de 7,4 millions de dollars en 2016 pour financer 55 projets communautaires en Colombie-Britannique.

Citations

« Nous accordons une grande importance au travail du juge Cohen et de la Commission et nous continuerons d'agir en fonction des recommandations visant à appuyer la conservation et la durabilité du saumon du Pacifique. Nous sommes impatients de consulter les Premières Nations, les partenaires et les parties intéressées sur le plan de mise en œuvre de la Politique concernant le saumon sauvage alors que nos efforts se poursuivent en vue d'assurer la pérennité de cette ressource vitale. »

- L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« La Fondation du saumon du Pacifique accueille favorablement la mise à jour fournie par Pêches et Océans Canada et trouv très encourageant d'entendre, directement du ministre, que la mise en œuvre complète des recommandations de la Commission Cohen est une grande priorité pour le nouveau gouvernement. Le saumon sauvage du Pacifique est un élément essentiel de notre culture, de notre environnement et de l'économie de la Colombie-Britannique. La Fondation croit fermement que la conservation de cette espèce doit être l'aspect fondamental que les gouvernements, les entreprises et les collectivités prennent en considération alors que nous soupesons les risques et les avantages éventuels pour notre avenir. La meilleure façon de garantir la survie du saumon sauvage du Pacifique devant les projets de développement et les changements climatiques à venir est de veiller à la santé de ses populations. »

- Brian Riddell, Ph.D., président et directeur général de la Fondation du saumon du Pacifique

Liens connexes

Bilan de Pêches et Océans Canada sur la mise en œuvre des recommandations de la Commission Cohen - http://www.dfo-mpo.gc.ca/cohen/report-rapport-fra.htm

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Athina Vazeos
    Conseillère en communications
    Pêches et Océans Canada
    604-666-7120

    Joanne Lawrence
    Analyste des politiques
    Pêches et Océans Canada
    604-666-7168
    www.dfo-mpo.gc.ca