Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

24 avr. 2014 15h30 HE

Le ministre MacKay annonce l'octroi d'un financement en vue d'aider les jeunes délinquants impliqués dans des gangs à acquérir de nouvelles compétences

Soutien financier pour aider les jeunes à apporter des changements positifs dans leurs vies et à contribuer à leurs collectivités.

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 24 avril 2014) - Ministère de la Justice Canada

Aujourd'hui, le ministre de la Justice Peter MacKay a annoncé que la somme de 604 372 $ est octroyée à titre de financement au Centre for Children Committing Offences (CCCO) du Child Development Institute (CDI). Les fonds serviront à appuyer le projet Stop Now and Plan (le SNAP®) à l'intention des jeunes en placement sous garde, qui aident les jeunes à risque placés sous garde à développer les aptitudes nécessaires pour résister aux activités des gangs.

Ce financement, qui s'inscrit dans le cadre de l'Initiative de justice pour les jeunes, favorise un système équitable et efficace de justice pour les jeunes, répond à de nouveaux enjeux en matière de justice pour les jeunes et encourage une plus grande participation des citoyens et de la collectivité au système de justice pour les jeunes. Il préconise ainsi une approche holistique pour aider les jeunes.

Faits en bref

- Le projet SNAP® à l'intention des jeunes en placement sous garde est conçu pour améliorer les aptitudes de maîtrise de soi et de résolution de problèmes des jeunes placés sous garde qui sont membres de gangs ou qui risquent de le devenir.

- Le projet comprend également la conception de modules et de formation Web pour les travailleurs dans les établissements de garde. Les modules mettent l'accent sur la participation des jeunes placés sous garde grâce à des méthodes d'apprentissage créatives et intéressantes utilisant des scénarios réels conçues pour améliorer la maîtrise de soi, la capacité à prendre des décisions et des stratégies pro-sociales.

- Le SNAP® correspond à Stop Now and Plan. Il s'agit d'une stratégie cognitivo-comportementale mise au point au cours des 25 dernières années et qui aide les enfants et les parents à maîtriser leur colère en faisant en sorte qu'ils s'arrêtent, qu'ils réfléchissent et qu'ils planifient des solutions de rechange positives avant d'agir impulsivement. Ce projet a adapté le modèle SNAP® aux jeunes délinquants en placement sous garde.

- Les jeunes participants contribuent à l'élaboration, la mise sur pied et l'évaluation des activités, ce qui garantit la pertinence du programme pour ces jeunes à risque.

- La somme de 604 $ 372 est octroyée sur une période de quatre exercices financiers : 2012-2013, 2013-2015, 2014-2015 et 2015-2016.

- Le financement est offert par l'entremise de la composante Armes à feu, gangs et drogues du Fonds du système de justice pour les jeunes, qui cible les jeunes ayant des démêlés avec le système de justice et participant ou étant susceptibles de participer à des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues.

- Le gouvernement a adopté une approche à plusieurs volets contre la criminalité, par son appui à des projets comme celui-ci visant à aider à réduire la victimisation au moyen de la réadaptation et de la réinsertion des jeunes délinquants, ainsi que la présentation d'une mesure législative transformationnelle afin de créer une charte canadienne des droits des victimes qui énoncerait clairement, à l'échelon fédéral, les droits des victimes d'actes criminels - une première dans l'histoire du Canada.

Citation

« Assurer un environnement plus sécuritaire dans lequel il fait bon vivre, s'épanouir et élever nos familles est un effort qui devrait être fait par tous les membres de la collectivité. Notre gouvernement est très heureux de s'associer à des personnes et organisations innovatrices, comme le Child Development Institute, pour aider à la réadaptation des jeunes et leur donner les compétences pour avancer dans la vie. Il est absolument essentiel de donner aux jeunes délinquants à risque des outils qui leur permettront de faire des choix plus éclairés afin qu'ils réussissent à éviter les activités des gangs et les activités criminelles et qu'ils aient vraiment une seconde chance de contribuer de façon positive aux collectivités canadiennes. »

Peter MacKay, Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Le Child Development Institute est reconnaissant de l'appui qu'il a reçu de la part de l'initiative Armes à feu, gangs et drogues du ministère de la Justice du Canada, qui nous a permis d'élaborer le programme de justice pour les jeunes SNAP (visant les jeunes dans les établissements de garde). En utilisant le SNAP® (Stop Now and Plan), notre modèle d'intervention précoce fondé sur des données probantes, ainsi qu'une technologie numérique innovatrice, le programme aide les jeunes à risqué élevé à accroître leurs compétences en maîtrise des émotions, en maîtrise de soi et en résolution de problèmes pour empêcher qu'ils aient d'autres démêlés avec le système de justice pénale et pour augmenter leur chance d'une réinsertion réussie dans la collectivité. »

Dr Leena Augimeri, Directrice, SNAP® Scientific & Program Development, Centre for Children Committing Offences

Produits connexes

Document d'information : Fonds du système de justice pour les jeunes

Liens connexes

Ministère de la Justice : Fonds du système de justice pour les jeunes

Centre for Children Committing Offences

Administration : Ontario - ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, Division des services de justice pour la jeunesse (DSJJ)

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Fonds du système de justice pour jeunes

Établi dans les années 1990 dans le cadre de l'Initiative sur le renouvellement du système de justice pour les jeunes, le Fonds du système de justice pour les jeunes accorde du financement de subvention et de contribution pour des projets au Canada. Le Fonds est doté d'un budget annuel d'environ 4,5 millions de dollars.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes a trois composantes :

  • Le Fonds principal finance une vaste gamme de projets ciblant les jeunes ayant des démêlés avec la justice. Les priorités de financement actuelles concernent les jeunes qui ont des problèmes de santé mentale ou des troubles cognitifs. Cette composante peut aussi financer des réponses à de nouvelles questions relatives à la justice pour les jeunes.
  • La composante Traitement de la toxicomanie soutient des programmes de traitement de la toxicomanie pour les jeunes toxicomanes ayant des démêlés avec la justice.
  • La composante Armes à feu, gangs et drogues concerne des jeunes qui ont des démêlés avec la justice et qui sont impliqués dans des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues, ou qui sont susceptibles de l'être.

L'Initiative de justice pour les jeunes est une démarche à plusieurs volets, qui comprend un cadre législatif (Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents) et des ressources de programme ayant pour objet de :

  • Favoriser un système de justice pour les jeunes plus équitable et plus efficace;
  • Réagir aux nouveaux enjeux de la justice pour les jeunes;
  • Permettre aux citoyens et aux collectivités de participer davantage au système de la justice pour les jeunes, en encourageant les partenariats et les innovations et en produisant des renseignements et des connaissances sur la justice pour les jeunes puis en les échangeant.

Les organismes communautaires, les organismes autochtones et les particuliers peuvent et continueront de pouvoir obtenir un soutien financier pour les aider à mettre sur pied des programmes communautaires et des partenariats en vue de répondre de manière plus efficace et plus concrète aux problèmes des jeunes qui ont des démêlés avec la justice. Le soutien financier peut aussi servir à promouvoir des changements aux politiques et programmes des provinces et territoires qui sont compatibles avec les visées fédérales.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes soutient l'élaboration, la réalisation et l'évaluation de projets pilote qui offrent des programmes et des services aux jeunes qui contreviennent à la loi. Il soutient des activités de perfectionnement professionnel, notamment de la formation et des conférences, pour les spécialistes de la justice et les prestataires de services aux jeunes. Il finance en outre des recherches sur la justice pour les jeunes et sur des questions connexes.

Les projets doivent viser des adolescents de 12 à 17 ans ayant des démêlés avec la justice, ou encore des spécialistes de la justice ou des prestataires de services travaillant avec ces adolescents.

Veuillez consulter le site www.canada.justice.gc.ca/jeunes pour en apprendre davantage sur le Fonds du système de justice pour les jeunes.

Renseignements

  • Paloma Aguilar
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207