Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

18 juil. 2012 13h38 HE

Le ministre MacKay conclut sa visite de l'exercice Rim of the Pacific

HONOLULU, HAWAÏ--(Marketwire - 18 juillet 2012) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a conclu aujourd'hui sa visite de trois jours à Hawaï, où il a assisté à l'exercice Rim of the Pacific 2012 (RIMPAC).

« C'est avec beaucoup de fierté que j'ai saisi cette occasion de rendre visite aux hommes et aux femmes des Forces canadiennes qui participent au RIMPAC, le plus grand exercice militaire dans le Pacifique. Notre participation constante à cet exercice et le leadership des trois officiers supérieurs canadiens témoignent de notre engagement soutenu envers la région Asie-Pacifique et reflètent les partenariats que nous continuons d'établir avec les pays de cette région », a déclaré le ministre MacKay. « En tant que nation du Pacifique, il importe que nous continuions à travailler avec nos nations partenaires pour progresser vers une connaissance plus précise et plus nuancée de la Ceinture du Pacifique », a-t-il ajouté.

En participant au RIMPAC, le Canada a pour objectifs de jouer son rôle de partenaire de sécurité fiable au sein de la région Asie-Pacifique, de tirer parti de cette occasion de s'entraîner et de se préparer à régler les éventuels problèmes de sécurité dans cette partie du monde. Il est notoire que la région de la Ceinture du Pacifique revêt une grande importance tant pour le commerce international que pour les intérêts économiques du Canada. La participation au RIMPAC et les déploiements courants dans la Ceinture du Pacifique font partie de l'attention soutenue que porte le Canada à cette région.

« L'exercice RIMPAC donne à la Marine royale canadienne de nombreuses occasions d'améliorer ses techniques de combat et accroît l'interopérabilité avec nos partenaires de la coalition », a déclaré pour sa part le vice-amiral Paul Maddison, commandant de la Marine royale canadienne. « Chaque nation profite de la diversité collective de l'instruction militaire et de l'expérience des autres participants tout en cherchant à atteindre ses propres objectifs en matière d'instruction et en accroissant ses compétences », a-t-il ajouté.

Durant son séjour à Hawaï dans le cadre du RIMPAC, le ministre MacKay a passé quelques heures en compagnie du personnel des FC à bord du NCSM Algonquin, et a rendu visite aux militaires du 2 Princess Patricia's Canadian Light Infantry au secteur d'entraînement Pohakuloa. Par ailleurs, le ministre MacKay s'est entretenu avec le lieutenant-général Thomas L. Conant, commandant adjoint du U.S Pacific Command (USPACOM) du U.S Marine Corps. Il s'est également recueilli devant le monument commémoratif du USS Arizona, à Pearl Harbour, a visité la base du Marine Corps à Hawaï, a assisté à des séances d'information sur l'exercice à bord du USS Essex et, enfin, a rencontré les hauts gradés du U.S. Pacific Warfare Command.

Le ministre MacKay a également pu observer l'exercice de tir réel effectué par le NCSM Victoria, exercice qui a été pour ce sous-marin l'occasion de démontrer ses capacités en matière d'armes. Le Victoria a en effet tiré avec succès une torpille lourde MK48 et a coulé un navire déclassé lors des essais d'armes qui ont eu lieu aujourd'hui près de l'île Kauai, à Hawaï, dans le cadre du RIMPAC.

« C'est là une démonstration claire de la pleine capacité de la classe Victoria en matière d'armements et un pas important dans le retour du NCMS Victoria aux opérations », a indiqué de son côté le vice-amiral Maddison, ajoutant que « cet outil donne au Canada une capacité stratégique unique, dont la furtivité, la persistance et la létalité sont inégalées et qui peut intervenir de manière décisive à la surface ou sous la surface de la mer à l'endroit et au moment où le gouvernement le souhaite. »

Le RIMPAC est un exercice multinational intégré et interarmées qui permet d'établir des partenariats fondés sur la compréhension et le respect mutuels pour préparer des forces militaires ayant des vues similaires à travailler ensemble en prévision d'une grande variété d'opérations et de missions éventuelles. Quand il a été entrepris pour la première fois en 1971, le RIMPAC était un exercice annuel, mais depuis 1974 il a lieu tous les deux ans. Le Canada y a toujours participé depuis le début.

Avis aux médias : Pour en savoir plus sur la participation du Canada à l'exercice Rim of the Pacific 2012, veuillez vous reporter au document suivant : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=4234

Pour avoir des photos de la visite du ministre MacKay et de la participation du Canada à l'exercice Rim of the Pacific 2012, veuillez consulter la galerie Caméra de combat à l'adresse suivante : http://www.combatcamera.forces.gc.ca/site/01/rimpac12/index-fra.asp

Pour plus d'information concernant les sous-marins de classe Victoria, veuillez s'il-vous-plaît vous référer au lien suivant: http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=3979

Renseignements