Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

17 avr. 2012 11h00 HE

Le ministre MacKay prononce un discours devant l'Institut Royal Supérieur de Défense de la Belgique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 avril 2012) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a pris la parole à Bruxelles, en Belgique, aujourd'hui, devant l'Institut Royal Supérieur de Défense, un centre de réflexion associé au ministère de la Défense de la Belgique. Il a profité de l'occasion pour mettre en valeur l'imposante feuille de route du Canada, en ce qui a trait aux engagements envers l'OTAN, qui consistent à effectuer des opérations expéditionnaires robustes. Le ministre a également fait état de tendances et de défis avec lesquels l'OTAN doit composer en tant qu'Alliance, et il a expliqué les mesures que doit prendre l'Alliance pour continuer de sauvegarder la sécurité dans un monde incertain.

« La résilience économique est un élément clé de notre capacité nationale en matière de sécurité dans l'ensemble, a déclaré le ministre MacKay. Nous vivons une nouvelle période de réduction budgétaire, et nous devons nous assurer d'optimiser les ressources. Les Canadiens s'attendent à ce qu'au pays nous dépensions chaque dollar intelligemment, et nous espérons de l'OTAN qu'elle en fasse de même. En conséquence, nous devons rester concentrés sur les capacités que nous fournissons et sur les répercussions de tous nos gestes. »

Tandis que l'OTAN se repositionne et s'adapte afin de réagir aux nouveaux défis sur le plan de la sécurité, l'accent demeure porté sur l'assurance que l'Alliance conserve sa souplesse et son efficacité en tant qu'alliance politico-militaire unique, plus particulièrement durant l'ère d'austérité que nous traversons.

Le discours du ministre MacKay s'inscrivait dans un programme bilatéral plus vaste, élaboré en collaboration avec le ministre de la Défense de la Belgique, Pieter De Crem. Les ministres MacKay et De Crem ont discuté de diverses questions d'intérêt commun, y compris les préparatifs en vue du sommet de l'OTAN 2012 qui se tiendra à Chicago, les difficultés à remplir les engagements en matière de défense dans un contexte de compression budgétaire, et l'environnement international de sécurité.

Le ministre MacKay participera à une séance commune des ministres des Affaires étrangères et des ministres de la Défense de l'OTAN à Bruxelles. Les ministres de l'Alliance feront alors avancer les travaux en vue de la réunion de Chicago. Ils discuteront de l'engagement de l'OTAN envers l'Afghanistan d'ici 2014 et au-delà, d'autres opérations de l'Alliance en cours, et du programme de réforme de l'OTAN.

« La discussion de demain et le sommet de Chicago en mai visent à poursuivre la transformation de l'OTAN de manière à ce qu'elle devienne une institution axée sur la défense et la sécurité digne du XXIe siècle, a conclu le ministre MacKay. Si nous travaillons bien, il en résultera une Alliance d'avenir capable de présenter et de défendre, aux yeux du monde entier, nos intérêts en matière de sécurité avec l'aide d'un réseau mondial de partenaires fiables. »

Renseignements