Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

19 août 2014 13h15 HE

Le ministre MacKay tient une table ronde à Vancouver pour discuter de mesures législatives en matière de justice pénale

Une occasion de discuter de questions de justice avec des intervenants de la justice pénale

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 19 août 2014) - Ministère de la Justice Canada

Le ministre de la Justice, l'honorable Peter MacKay, C.P., c.r., député de Nova-Centre, a rencontré aujourd'hui des victimes, des défenseurs du système judiciaire et des membres de la communauté juridique pour discuter de plusieurs mesures que le gouvernement fédéral a prises récemment afin d'assurer la sécurité des rues et des collectivités au Canada. Était aussi présente à cette table ronde Kerry-Lynne Findlay, C.P., c.r., députée de Delta-Richmond-Est et ministre du Revenu national.

Conformément à l'engagement qu'il a pris de tenir les délinquants violents responsables de leurs actes et d'accroître les droits des victimes, le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi visant à protéger les personnes exploitées par l'entremise de la prostitution et les collectivités canadiennes contre les torts considérables causés par la prostitution. Il a en outre marqué une étape historique en présentant une mesure législative qui conférerait aux victimes d'actes criminels des droits clairement définis à l'échelle fédérale, une première dans l'histoire du Canada.

Le ministre MacKay a indiqué que le gouvernement demeurait déterminé à améliorer l'efficacité du système de justice pénale à l'égard des infractions de conduite avec facultés affaiblies. S'inspirant des mesures rigoureuses prévues dans la Loi sur la lutte contre les crimes violents de 2008, le gouvernement fédéral continue d'examiner, avec ses partenaires des provinces, territoires et organismes non gouvernementaux, d'autres mesures efficaces en vue de protéger les citoyens contre l'acte criminel violent et dangereux qu'est la conduite avec facultés affaiblies par l'alcool et la drogue.

Les faits en bref

  • Le projet de loi C-36, Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation, constitue un modèle spécifiquement canadien qui poursuit les buts suivants :
    • criminaliser les personnes qui achètent des services sexuels;
    • continuer de criminaliser les personnes qui profitent financièrement de l'exploitation d'autrui ou qui vendent les services sexuels d'autres personnes;
    • interdire l'offre de services sexuels dans la publicité imprimée ou en ligne;
    • protéger les collectivités en criminalisant toute communication associée à la vente de services sexuels dans des endroits publics situés à proximité des écoles, des terrains de jeu ou des garderies.
  • Le projet de loi C-32, Loi sur la Charte des droits des victimes, établirait les droits suivants pour garantir que les victimes d'actes criminels soient entendues et qu'on en tienne compte dans le système de justice pénale :
    • Droit à l'information;
    • Droit à la protection;
    • Droit à la participation;
    • Droit au dédommagement.
  • En 2008, le Parlement a adopté la Loi sur la lutte contre les crimes violents. Cette loi procurait aux corps policiers de meilleurs outils de détection et d'enquête concernant la conduite avec facultés affaiblies par l'alcool et la drogue et alourdissait les sanctions liées à la conduite avec facultés affaiblies.
  • Pour mieux protéger nos familles et nos collectivités, le gouvernement du Canada entame un dialogue partout au pays afin d'obtenir leurs points de vue et leurs commentaires concernant les prochaines mesures à prendre.

Citations

« Il importe que nous saisissions de telles occasions de dialogue constructif pour répondre aux préoccupations de collectivités partout au Canada, comme celle de Vancouver, alors qu'elles subissent les séquelles importantes et souvent dévastatrices de la criminalité. À mesure que la société évolue, nous devons être prêts à moderniser nos lois afin que ceux et celles qui les enfreignent soient tenus responsables de leurs actes et que les victimes d'actes criminels puissent croire que l'on tiendra dûment compte des torts qui leur ont été causés. Notre gouvernement se réjouit de rencontrer nos divers intervenants afin de nous assurer que le système de justice du Canada reflète les valeurs de nos collectivités et réponde à leurs besoins. »

L'honorable Peter MacKay, C.P., c.r.

Député de Nova-Centre, Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Notre gouvernement est résolu à assurer la sécurité des rues et des collectivités au Canada. Nous sommes vraiment honorés d'accueillir aujourd'hui ici à Vancouver le ministre de la Justice, Peter MacKay, qui vient rencontrer des agents chargés de l'application de la loi et des professionnels du domaine juridique afin de discuter avec eux de leurs expériences et de s'assurer que le système de justice du Canada est en mesure de répondre à leurs besoins et aux besoins des victimes. »

L'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, C.P., c.r.

Députée de Delta-Richmond-Est et ministre du Revenu national

Produits connexes

- Document d'information : Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation

- Document d'information : Aperçu de la Charte canadienne des droits des victimes

- Document d'information : Droit à l'information

- Document d'information : Droit à la protection

- Document d'information : Droit à la participation

-Document d'information : Droit au dédommagement

- Document d'information : Suramende compensatoire

Lien pertinent

- Parlement du Canada - LEGISinfo

Suivez les activités du ministère de la Justice du Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFR), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Renseignements

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207