Industrie Canada

Industrie Canada

20 août 2014 10h00 HE

Le ministre Moore dévoile la proposition du gouvernement fédéral pour favoriser le commerce libre et ouvert au Canada

Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 20 août 2014) - Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore a dévoilé aujourd'hui la proposition du gouvernement Harper visant à collaborer avec les provinces et les territoires en vue d'abolir les obstacles au commerce intérieur qui causent du tort à l'économie canadienne et qui nuisent aux entreprises, aux travailleurs et aux consommateurs.

Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada définit des principes pour orienter la modernisation de l'Accord sur le commerce intérieur actuel. L'élimination des obstacles au commerce intérieur permettrait de créer des emplois, de stimuler la croissance économique et de renforcer le marché intérieur du Canada en facilitant la libre circulation des biens et services au pays.

La proposition présentée aujourd'hui est issue du récent dialogue que le ministre Moore a tenu à l'échelle nationale avec les entreprises, les travailleurs et les consommateurs. Tout au long de l'été, le ministre Moore a entendu à quel point les obstacles entravent le commerce et la concurrence au sein de notre économie nationale. Il y a un fort consensus au Canada selon lequel l'Accord sur le commerce intérieur actuel ne tient pas compte des réalités d'une économie moderne et mondialement intégrée comme celle du Canada.

Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les provinces et les territoires dans le but de réformer l'Accord sur le commerce intérieur afin qu'il reflète davantage le contexte économique mondial.

Les faits en bref

  • Lorsque l'Accord sur le commerce intérieur a été adopté, il y a près de 20 ans, le Canada avait conclu des accords de libre-échange avec seulement deux pays. À l'heure actuelle, des accords sont en vigueur ou en négociation avec 43 pays, ce qui donne aux entreprises canadiennes un accès préférentiel à plus de 1,1 milliard de consommateurs à l'échelle de la planète.

  • Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada présente deux avenues possibles aux partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux pour établir un régime moderne de commerce intérieur : une réforme ciblée qui porterait sur des domaines de préoccupation prioritaires ou une refonte complète de l'Accord en fonction des principes des récents accords commerciaux internationaux.

  • Près de 40 % des échanges commerciaux du Canada sont effectués à l'intérieur de nos frontières.

  • Un nouvel indice des obstacles au commerce intérieur, annoncé dans le Plan d'action économique de 2014, mettra en lumière les obstacles et aidera les gouvernements à déterminer les secteurs d'intervention prioritaires.

Citations

« Le commerce est essentiel à l'économie du Canada et au bien-être de sa population. Le Canada est un pays de libre-échange. Toutefois, les progrès en matière de commerce intérieur n'ont pas suivi le même rythme que les récents succès de notre gouvernement en matière d'accords commerciaux internationaux. La proposition que nous avons dévoilée aujourd'hui vise à mettre à jour l'Accord sur le commerce intérieur afin qu'il offre plus d'avantages aux entreprises, aux travailleurs et aux consommateurs canadiens. Je me réjouis à l'avance de continuer à travailler avec les provinces et les territoires afin de promouvoir le commerce ouvert au Canada. »

- Le ministre de l'Industrie et ministre responsable de la Colombie-Britannique, James Moore

« Les petites entreprises sont celles qui souffrent le plus des règles complexes régissant le commerce intérieur. Au fur et à mesure que nous négocions des accords commerciaux internationaux et que nous ouvrons les marchés canadiens, les gouvernements de tous les ordres doivent collaborer à la mise à jour de l'Accord sur le commerce intérieur. L'élimination des obstacles au commerce intérieur et la modernisation de l'Accord aideront les petites entreprises à croître. »

- Le président et chef de la direction de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, Dan Kelly

« La libre circulation des biens, des services, des capitaux et de la main-d'œuvre dans toutes les parties du Canada est un besoin urgent. Nous sommes encouragés par le fait que le gouvernement fédéral est maintenant déterminé à éliminer les derniers obstacles au commerce intérieur - un problème qui a coûté aux entreprises canadiennes des milliards de dollars au fil des ans. Nous sommes prêts à travailler avec les différents ordres de gouvernement pour faire progresser ce dossier et améliorer la compétitivité de l'économie canadienne. »

- Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty

« Un Canada, une économie nationale décrit les mesures importantes que nous pourrions prendre pour libérer les Canadiens des nombreux obstacles absurdes qui les empêchent de gagner leur vie et de vendre leurs biens et services là où ils le souhaitent. Il est temps de passer de la planification à l'action. Nous surveillerons les gouvernements à Ottawa et dans les provinces pour voir si, cette fois-ci, ils honoreront leur promesse de bâtir une économie nationale sans obstacle au profit de tous les Canadiens. »

- Le directeur général du Macdonald-Laurier Institute, Brian Lee Crowley

« La libre circulation des biens, des services, des personnes et des investissements au Canada est essentielle à la santé économique de notre pays. Nous accueillons favorablement le plan du gouvernement fédéral visant à renforcer l'Accord sur le commerce intérieur, et exhortons tous les gouvernements à collaborer afin d'assurer son succès. »

- Le président et chef de la direction du Conseil canadien des chefs d'entreprise, John Manley

Liens connexes

- Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada

Suivez @industriecanada sur Twitter et utilisez le mot-clic #commerceintérieur pour nous faire savoir comment le commerce intérieur touche votre entreprise.

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    relations-medias@ic.gc.ca