Industrie Canada

Industrie Canada

09 sept. 2014 14h53 HE

Le ministre Moore réaffirme la nécessité d'établir un commerce ouvert et efficace au Canada

Renforçons notre économie nationale grâce à un régime de libre-échange intérieur

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 9 sept. 2014) - Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore a prononcé une allocution aujourd'hui dans le cadre du congrès « Forging Partnerships » de l'Alberta Enterprise Group. Il a discuté de l'engagement du gouvernement Harper à abolir les obstacles au commerce intérieur qui causent du tort à l'économie canadienne et nuisent aux entreprises, aux travailleurs et aux consommateurs.

Durant son discours, le ministre Moore a présenté les grandes lignes de la proposition fédérale Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada, laquelle vise à moderniser l'Accord sur le commerce intérieur actuel. La proposition a été élaborée à la suite du dialogue que le ministre Moore a tenu récemment à l'échelle nationale avec les entreprises, les travailleurs et les consommateurs et au cours duquel il a entendu des témoignages quant à la façon dont les obstacles entravent le commerce et la concurrence au sein de notre économie nationale.

Le ministre Moore a également rencontré son homologue du gouvernement de l'Alberta afin d'aborder les enjeux régionaux en matière de commerce intérieur, notamment la reconnaissance des titres de compétences d'une province à l'autre, un problème qui touche les apprentis en raison du manque d'uniformité entre les divers programmes de formation des provinces et des territoires.

Lors de la réunion du Conseil de la fédération, les premiers ministres ont convenu de la nécessité de renouveler en profondeur l'Accord sur le commerce intérieur. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les provinces et les territoires dans le but de réformer l'Accord de manière à ce qu'il reflète davantage le contexte économique mondial.

Les faits en bref

  • Lorsque l'Accord sur le commerce intérieur a été adopté, il y a près de 20 ans, le Canada avait conclu des accords commerciaux avec seulement deux pays. À l'heure actuelle, le Canada a des accords en vigueur ou en cours de négociation avec 43 pays, ce qui donne aux entreprises canadiennes un accès préférentiel à plus de 1,1 milliard de consommateurs à l'échelle de la planète.
  • Un Canada, une économie nationale : Modernisation du commerce intérieur au Canada présente deux avenues possibles aux partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux pour établir un régime moderne de commerce intérieur : une réforme ciblée qui porterait sur des domaines de préoccupation prioritaires ou une refonte complète de l'Accord sur le commerce intérieur en fonction des principes des récents accords commerciaux internationaux.
  • Près de 40 % des échanges commerciaux du Canada sont effectués à l'intérieur du pays.
  • Une demande de propositions a été lancée le 5 septembre 2014, en vue de la création d'un indice des obstacles au commerce intérieur. Comme annoncé dans le Plan d'action économique de 2014, l'indice mettra en lumière les obstacles actuels au commerce intérieur et aidera les gouvernements à déterminer les secteurs d'intervention prioritaires.

Citations

« La reconnaissance des titres de compétences n'est qu'un des problèmes relatifs au commerce auxquels font face les entreprises, les travailleurs et les consommateurs de l'Alberta. Malheureusement, il ne s'agit pas d'un cas isolé. Ce type d'obstacles existe dans les provinces et les territoires de l'ensemble du Canada. Le dialogue tenu lors de la réunion du Conseil de la fédération m'a encouragé, les provinces et les territoires ayant donné leur appui au projet de renforcement du marché intérieur. Je suis impatient de poursuivre mon travail en collaboration avec mes homologues provinciaux et territoriaux en vue d'établir un commerce ouvert au pays. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« L'Alberta Enterprise Group milite depuis longtemps en faveur du libre-échange dans le monde et au sein du Canada. Non seulement nos membres tentent-ils de commercialiser leurs produits sur de nouveaux marchés, mais ils cherchent également à étendre leurs chaînes d'approvisionnement partout au Canada. L'élimination des obstacles au commerce au Canada permettra à l'ensemble de la population de profiter des retombées économiques découlant de l'exploitation des ressources en Alberta. Nous appuyons fermement le ministre Moore dans ses démarches visant à moderniser l'Accord sur le commerce intérieur. »

- Le président de l'Alberta Enterprise Group, Josh Bilyk

Suivez-nous sur Twitter @industriecanada et faites-nous savoir comment le commerce intérieur touche votre entreprise en utilisant le mot-clic #commerceintérieur.

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    relations-medias@ic.gc.ca