Industrie Canada

Industrie Canada

03 oct. 2014 14h36 HE

Le ministre Moore souligne la force du secteur canadien de la fabrication lors d'une visite chez Toyota Canada

Il s'agissait de la première des rencontres que le ministre tiendra avec des dirigeants d'entreprise de partout au Canada sur le thème de l'avenir de l'industrie de la fabrication

CAMBRIDGE, ONTARIO--(Marketwired - 3 oct. 2014) - Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore a visité aujourd'hui l'usine de montage automobile à la fine pointe de la technologie de Toyota Motor Manufacturing Canada et rencontré des dirigeants d'entreprise et des travailleurs pour discuter des forces du secteur canadien de la fabrication et de la vision que l'équipe de Toyota a pour l'avenir.

Il s'agissait de la première d'une série de rencontres que le ministre tiendra dans le cadre du Mois national du manufacturier, une initiative des Manufacturiers et Exportateurs du Canada visant à sensibiliser la population à l'apport socio-économique de ce secteur. Tout au long de l'automne, le ministre rencontrera des dirigeants d'entreprise pour discuter des possibilités de croissance de l'industrie. Le ministre et ses interlocuteurs discuteront des enjeux entourant la compétitivité des entreprises - au pays et à l'étranger - et des manières dont le gouvernement et les entreprises peuvent favoriser la réussite soutenue de ce secteur.

Aujourd'hui, le ministre a mis l'accent sur l'importance des entreprises manufacturières pour l'économie canadienne, en soulignant le fait remarquable que ces entreprises emploient près de 1,7 million de personnes dans un secteur requérant des qualifications élevées et des technologies avancées. Il s'agit de l'une des plus importantes industries commerciales au Canada.

Les faits en bref

  • L'industrie de l'automobile constitue un volet clé de l'économie canadienne, puisqu'elle représente près de 10 % du produit intérieur brut du secteur de la fabrication.
  • Cette industrie compte plus de 117 000 emplois directs et 377 000 emplois indirects au Canada, y compris ceux au sein d'une chaîne d'approvisionnement élaborée qui regroupe plus de 730 entreprises.
  • Les ventes des entreprises manufacturières sont en reprise et ont augmenté de plus de 25 % depuis la récession.
  • En juillet 2014, le Canada a connu son plus important excédent commercial en près de six ans, soutenu par une augmentation de 9,7 % des exportations de véhicules et de pièces automobiles et par une augmentation de 10,2 % des exportations de voitures de tourisme. Il s'agissait de la plus forte hausse mensuelle en huit mois.
  • Toyota Motor Manufacturing Canada joue un rôle clé dans les économies locales de Cambridge et de Woodstock, et dans celles de l'Ontario et du Canada.
  • L'usine de Toyota à Cambridge produit le véhicule utilitaire sport Lexus RX 450h, le premier véhicule Lexus hybride à être construit à l'extérieur du Japon. Toyota a réalisé ce projet avec l'appui d'une contribution remboursable du gouvernement fédéral par l'entremise du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile.
  • Dans le budget de 2014, le gouvernement a annoncé l'octroi de 500 millions de dollars additionnels sur deux ans au Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile afin d'appuyer de nouveaux projets stratégiques importants de recherche-développement et des investissements à long terme dans ce secteur au Canada.
  • La fabrication évolue et le Canada fait face à une concurrence accrue de la part des économies avancées et des économies émergentes. Le Fonds de fabrication de pointe contribuera directement à l'établissement d'une base d'activités de fabrication novatrices et durables qui continueront d'être un moteur économique important pour la prospérité.
  • Pour prêter main-forte aux entreprises manufacturières, il faut tout mettre en œuvre afin qu'elles trouvent des débouchés sur les marchés mondiaux pour les biens qu'elles produisent. Au titre de la Stratégie commerciale mondiale, le gouvernement a conclu 7 accords commerciaux avec 37 pays. Il a aussi conclu ou mis en œuvre des accords de promotion et de protection des investissements étrangers avec 22 pays et il continue à resserrer les liens commerciaux avec les marchés les plus importants et les plus dynamiques du monde.
  • Les deux plus récents accords négociés par le Canada, soit l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange Canada-Corée, devraient créer une activité économique d'au moins 14 milliards de dollars par année, ce qui équivaudrait à la création de plus de 90 000 emplois.
  • En 2006, le Canada avait des accords de libre-échange avec cinq pays. Aujourd'hui, des accords sont en vigueur ou en cours de négociation avec 43 pays partout sur la planète.
  • Le Fonds monétaire international et l'Organisation de coopération et de développement économiques prévoient que l'économie canadienne connaîtra, cette année et l'année prochaine, l'une des croissances les plus importantes parmi les pays du G-7.
  • En 2013, le Canada est passé de la sixième à la seconde place au palmarès Bloomberg des destinations les plus attrayantes où faire des affaires.
  • Selon KPMG, le Canada a les coûts fiscaux pour les entreprises les plus bas de tous les pays du G-7.

Citations

« L'industrie de l'automobile représente plus de 117 000 emplois directs et 377 000 emplois indirects hautement qualifiés pour l'économie canadienne. Pour que cette industrie demeure forte, notre gouvernement maintient les taxes et impôts à un bas niveau, élimine des tracasseries administratives, favorise le commerce à l'étranger et appuie le perfectionnement des compétences des travailleurs canadiens - tous des facteurs essentiels à la création d'emplois et à la croissance économique. J'ai eu le plaisir de rencontrer des dirigeants et des travailleurs de Toyota aujourd'hui pour découvrir comment l'entreprise tire profit de la main-d'œuvre hautement qualifiée du Canada, de son infrastructure bien développée, de son accès aux marchés d'exportation clés, de ses fournisseurs bien établis et de son soutien à la recherche-développement. Le Canada demeure l'un des plus grands producteurs d'automobiles et est un excellent endroit où construire des voitures. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« C'est un plaisir d'accueillir le ministre Moore à Cambridge pour qu'il constate le rôle essentiel que Toyota joue dans la collectivité. Cette usine, qui est l'une des meilleures de l'industrie, est le reflet de la compétence de nos travailleurs et de l'engagement de Toyota à l'égard du Canada. Nos travailleurs hautement qualifiés, notre régime fiscal avantageux et notre ouverture aux marchés mondiaux permettent au Canada de se placer au rang des meilleurs pays pour la fabrication, aujourd'hui et demain. Par l'intermédiaire de programmes comme le Fonds de fabrication de pointe, notre gouvernement appuie l'innovation et la productivité en investissant dans des produits ou des méthodes de production nouveaux et novateurs. »

- Le ministre d'État (Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario) et député fédéral de Cambridge, Gary Goodyear

« Grâce à nos activités de production, nous formons nos travailleurs, créons de la richesse et bâtissons notre collectivité. Les compétences, l'esprit d'innovation et le dévouement de notre équipe sont les facteurs déterminants de notre réussite au Canada, puisque notre usine est celle qui a remporté le plus de prix parmi celles situées en Amérique du Nord ou en Amérique du Sud. »

- Le président de Toyota Motor Manufacturing Canada, Ray Tanguay

Produit connexe

Lien connexe

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    media-relations@ic.gc.ca