Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

23 oct. 2013 14h00 HE

Le ministre Nicholson participe à sa première réunion des ministres de la Défense de l'OTAN à Bruxelles

BRUXELLES, BELGIQUE--(Marketwired - 23 oct. 2013) - L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a assisté à sa première réunion des ministres de la Défense de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), qui a eu lieu les 22 et 23 octobre 2013, au siège de l'OTAN à Bruxelles, en Belgique.

« J'ai eu le plaisir de rencontrer pour la première fois mes homologues de l'OTAN et de discuter avec eux des questions importantes pour le Canada », a annoncé le ministre Nicholson. « L'OTAN est importante pour les intérêts nationaux du Canada, et l'alliance continue à réaliser des progrès à l'égard de ses programmes de transformation et de réforme, ce qui apportera des améliorations à sa souplesse, son efficacité et ses processus au profit de tous les alliés. »

Les discussions ont porté sur le programme de réforme de l'OTAN, les capacités, le programme de formation et d'exercice, ainsi que sur les opérations, dont la mission de l'OTAN en Afghanistan. Le Conseil OTAN-Russie s'est également réuni pour discuter des manières d'améliorer davantage la transparence et la collaboration entre l'OTAN et la Russie.

En plus de la réunion de l'OTAN, le ministre Nicholson a également profité de l'occasion pour rencontrer un bon nombre de ses homologues, comme le ministre de la Défense de l'Australie, David Johnston, le secrétaire à la défense des États-Unis, Chuck Hagel, et le secrétaire à la défense du Royaume-Uni, Philip Hammond.

Après 2014, on s'attend à ce que l'OTAN réoriente ses priorités de l'engagement opérationnel à la préparation opérationnelle. L'OTAN tirera profit du contexte de l'après-Afghanistan afin d'assimiler complètement les leçons retenues et de préparer ses forces à intervenir en cas de situations imprévues futures.

Le Canada demeure à la tête des efforts visant à reformer l'alliance pour qu'elle soit mieux en mesure d'agir en tant que pôle d'échanges politique et militaire permettant aux alliés et aux partenaires non membres de l'OTAN de collaborer à relever les défis présents et futurs en matière de sécurité. Par conséquent, la réunion des ministres de la Défense de l'OTAN présente la plate-forme nécessaire pour que le Canada s'engage envers ces initiatives de réforme et pour que l'on confirme notre soutien à nos partenaires et à nos alliés.

Pour obtenir plus d'information, veuillez consulter la documentation suivante sur le Canada et l'OTAN.

Renseignements