Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

16 mars 2015 09h31 HE

Le ministre Oliver annonce un soutien à la croissance et au développement des entreprises canadiennes novatrices en démarrage

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 16 mars 2015) - L'honorable Joe Oliver, ministre des Finances, au nom de l'honorable Ed Holder, ministre d'État (Sciences et Technologie), a annoncé aujourd'hui un investissement qui pourrait atteindre 13,4 millions de dollars sur cinq ans afin d'aider les entreprises novatrices du Canada à croître, à devenir plus prospères et à créer des emplois.

Ces fonds seront distribués dans le cadre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs (PCAI) afin de s'assurer que les entrepreneurs canadiens ont accès aux ressources et au savoir-faire requis pour élaborer leur plan d'affaires, obtenir du financement de suivi et se lancer à la conquête de nouveaux marchés internationaux pour leurs produits et services.

L'Université Ryerson, en partenariat avec l'Université Simon Fraser et l'Institut universitaire de technologie de l'Ontario, recevra jusqu'à 10,7 millions de dollars du PCAI et The Next 36 recevra quant à lui du PCAI des crédits pouvant aller jusqu'à 2,7 millions de dollars. Ces fonds permettront à ces organisations d'offrir aux entreprises en démarrage des services de mentorat et d'encadrement de calibre mondial, deux ressources précieuses pour des entrepreneurs en herbe en quête de succès.

Faits en bref

  • Le 20 juin 2014, le premier ministre Stephen Harper annonçait la sélection de 15 incubateurs et accélérateurs dans le cadre du PCAI, un programme conçu pour aider les petites et moyennes entreprises canadiennes exceptionnelles à croître, à prospérer et à créer des emplois.

  • Administré par le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), le PCAI fournit un soutien sous forme de contributions non remboursables à un petit nombre d'accélérateurs et d'incubateurs choisis. Les entreprises sélectionnées doivent fournir une contribution au moins équivalente pendant la période de financement.

  • L'Université Ryerson chapeaute un projet mené en partenariat avec l'Université Simon Fraser et l'Institut universitaire de technologie de l'Ontario dont l'objet consiste à créer un réseau national d'incubateurs d'entreprises axées sur la recherche (les Zones of Incubation and Innovation, ou ZI²) qui s'ajoutera aux installations actuelles d'incubation d'entreprises axées sur la recherche de ces universités, et à créer un écosystème évolutif de nature à stimuler l'innovation technologique, la productivité et la création d'emplois. Ce projet pancanadien cible le secteur des technologies numériques et des jeux électroniques, puisant ainsi dans le savoir-faire imposant des établissements partenaires, et il offrira aux entreprises canadiennes désireuses de se lancer à la conquête des marchés mondiaux ainsi qu'aux entreprises internationales désireuses d'investir au Canada des conditions propices à un atterrissage en douceur.

  • L'organisme The Next 36 offre un programme national d'accélérateurs et d'incubateurs destiné aux jeunes entrepreneurs canadiens les plus prometteurs. Grâce à une combinaison unique de mentorat, d'éducation et d'investissements de démarrage, The Next 36 stimule le développement des innovateurs canadiens les plus talentueux et appuie la création d'entreprises capables de révolutionner leur secteur d'activités et d'accroître la prospérité à long terme du Canada.

Citations

« Le financement annoncé aujourd'hui permettra aux entrepreneurs et innovateurs canadiens les plus prometteurs de donner à leurs entreprises en démarrage l'élan dont elles ont besoin et ainsi, de créer des emplois et de contribuer à améliorer la croissance économique au pays. Les petites et moyennes entreprises canadiennes sont le moteur de l'économie nationale et je suis persuadé que grâce au Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs, ces nouvelles entreprises connaîtront du succès sur les marchés mondiaux. »

- Joe Oliver, ministre des Finances

« À l'Université Ryerson, ainsi que chez nos institutions partenaires, l'Université Simon Fraser et l'Institut universitaire de technologie de l'Ontario, nous avons déjà démontré notre capacité de stimuler la croissance des nouvelles entreprises, et leur capacité d'innover et de créer des emplois. Cet investissement stratégique du gouvernement fédéral dans les Zones of Innovation and Incubation accélérera ce processus, en misant sur notre actif pour bâtir un réseau canadien d'incubateurs capables de changer la donne et de créer pour les entreprises en démarrage canadiennes un contexte propice à une intégration en douceur sur les marchés internationaux. »

- Sheldon Levy, recteur, Université Ryerson

« L'aide financière du gouvernement du Canada offerte dans le cadre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs nous permettra de mettre à profit notre modèle éprouvé pour offrir notre programmation à un éventail beaucoup plus large et plus diversifié de jeunes entrepreneurs avides de savoir, de mentorat et de capitaux de risque de la meilleure qualité possible. »

- Peter Carrescia, directeur général, The Next 36

Produit connexe

- Document d'information - Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs (PCAI) - Récipiendaires : Université Ryerson et The Next 36

Liens supplémentaires

- Le premier ministre Stephen Harper aide des entreprises canadiennes en démarrage à croître et à prospérer

- The Next 36 (en anglais seulement)

- Incubateur - Université Ryerson (en anglais seulement)

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Conseil national de recherches du Canada
    613-991-1431
    1-855-282-1637 (jour et nuit)
    media@nrc-cnrc.gc.ca
    Twitter : @cnrc_nrc

    Scott French
    Directeur des communications et des affaires parlementaires
    Cabinet de l'honorable Ed Holder
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    343-291-2700