Industrie Canada



Industrie Canada

20 janv. 2013 09h00 HE

Le ministre Paradis discutera de fabrication, d'innovation et d'investissement lors de sa visite en Allemagne

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 jan. 2013) - Le ministre de l'Industrie, l'honorable Christian Paradis, visitera Berlin et Munich, en Allemagne, du 20 au 24 janvier, afin de discuter de la vision du Canada et de l'Allemagne à l'égard de la fabrication et de l'innovation. Le ministre entend aussi favoriser l'établissement de liens plus étroits en matière d'investissement.

« Le succès économique de l'Allemagne illustre l'importance d'un secteur manufacturier fort et moderne, et c'est une réalité que nous avons comprise depuis longtemps au Canada, a déclaré le ministre Paradis. Nous savons en effet que, pour les économies à salaires élevés comme le Canada et l'Allemagne, l'innovation est le meilleur moyen de soutenir la concurrence d'autres pays qui produisent à moindres coûts salariaux. Nos deux pays ont beaucoup en commun, et ont beaucoup à gagner à accroître le dialogue, la coopération et les investissements. »

Le Canada et l'Allemagne - deux économies axées sur l'innovation - entretiennent des relations commerciales fructueuses depuis longtemps. Plusieurs grandes compagnies canadiennes exercent des activités d'importance en Allemagne, ce qui leur permet de tirer profit des débouchés offerts dans l'ensemble de l'Union européenne. Parallèlement, l'Allemagne, qui compte plus de 800 filiales au Canada, est le dixième investisseur étranger direct en importance au Canada.

En plus des liens économiques qu'ils entretiennent, le Canada et l'Allemagne collaborent de près depuis plus de 41 ans à des travaux de recherche scientifique. Durant cette période, plus de 500 projets ont été menés dans plus d'une douzaine de champs de spécialisation différents, et il y avait environ 100 projets conjoints en cours à tout moment. Cette collaboration a grandement contribué à favoriser l'innovation au sein des deux pays.

« La fabrication se trouve à la croisée de l'innovation et de la production. C'est à cette étape du processus que les idées créatrices se traduisent en débouchés commerciaux. À l'heure actuelle, le secteur de la fabrication n'a pas besoin d'usines plus grosses, mais d'installations plus intelligentes faisant appel aux technologies numériques, a ajouté le ministre Paradis. Avec la mondialisation, le secteur de la fabrication ne connaît pas de frontière et a une portée globale. Les économies avancées sont devenues des chefs de file aux étapes de production à haute valeur ajoutée. Le Canada et l'Allemagne sont des acteurs importants dans les chaînes mondiales d'approvisionnement et doivent maintenir cet avantage s'ils veulent continuer de prospérer. »

Le 25 janvier prochain, le ministre Paradis se rendra ensuite à Davos, en Suisse, pour participer au Forum économique mondial.

Renseignements

  • Margaux Stastny
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    Ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502