Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

07 nov. 2011 11h30 HE

Le ministre Ritz annonce la mise sur pied du Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 7 nov. 2011) - La chaîne de valeur des récoltes disposera dorénavant d'un forum pour les échanges d'idées et le travail visant à améliorer la logistique pour les agriculteurs, le secteur de la manutention et les clients. Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé aujourd'hui, dans une allocution adressée à l'Inland Terminal Association of Canada (ITAC), la mise sur pied du Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures. Le ministre Ritz a également profité de l'occasion pour réitérer l'importance de la liberté de commercialisation pour les céréaliers de l'Ouest canadien et l'économie.

« L'économie est la grande priorité du gouvernement Harper, et l'agriculture y joue un rôle essentiel et croissant, a dit le ministre Ritz. Nous voulons faire en sorte que le secteur agricole soit en bonne position pour intervenir de façon constructive au moment où le processus de facilitation est en cours. »

Le Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures constituera un forum pour la chaîne de valeur de l'agriculture, dans lequel les intervenants pourront prendre en compte le rendement de la chaîne d'approvisionnement pour toutes les cultures et échanger des idées ainsi que des renseignements sur les enjeux qui émergeront de la transition vers la liberté de commercialisation. Ce forum apportera un appui au processus de facilitation subséquent à l'examen des services de transport ferroviaire des marchandises. Le processus de facilitation réunira des expéditeurs, des compagnies de chemin de fer et d'autres intervenants clés en vue d'élaborer des accords de service types ainsi qu'un processus simplifié de résolution des différends commerciaux.

« Les installations de manutentions des céréales de l'ITAC ont été érigées par les agriculteurs de leur propre initiative et grâce à leur capacité d'innover de même qu'à leurs capitaux, rendant ainsi la manutention des céréales dans les Praires plus concurrentielle, fiable et rentable, a expliqué le ministre Ritz. Les agriculteurs utiliseront ce même type d'entreprenariat, pour lequel ils sont reconnus, afin de prendre leurs propres décisions en matière de commercialisation pour leur blé et leur orge. »

Dès que la sanction royale sera accordée, la Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation, mettra fin au monopole de la Commission canadienne du blé et procurera aux agriculteurs de l'Ouest canadien la capacité de vendre leur blé, leur blé dur et leur orge comme ils le souhaitent, que ce soit volontairement par le truchement de la Commission canadienne du blé ou individuellement sur un marché ouvert.

« Un marché des céréales ouvert attirera les investissements, encouragera l'innovation, créera des emplois à valeur ajoutée et renforcera l'économie, non seulement ici dans les Prairies, mais encore partout au pays, a déclaré le ministre Ritz. En collaboration avec les céréaliers de l'Ouest canadien, leurs organisations et les partenaires provinciaux, nous assurons une transition en douceur vers la liberté de commercialisation, qui comprend une entité viable et volontaire de mise en commun des ressources dans le cadre d'un marché canadien des céréales ouvert et concurrentiel. »

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des communications
    Bureau de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059