Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

05 déc. 2013 21h21 HE

Le ministre Ritz cultive les relations commerciales agricoles en Asie du Sud-Est

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 déc. 2013) - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a conclu une mission commerciale agricole fructueuse au Vietnam, où il a reçu la confirmation que le plus grand exploitant d'une usine laitière du pays, TH Milk, négocie une entente afin d'acheter 10 000 bovins laitiers canadiens. Il s'agit de la plus grande commande par un pays d'Asie et la plus grande pour les bovins laitiers canadiens depuis 2003.

« Notre gouvernement se réjouit d'avoir pu contribuer à faciliter cette transaction commerciale emballante pour nos producteurs de bovins infatigables, a déclaré le ministre Ritz. Le Vietnam possède un énorme potentiel de croissance dans le secteur laitier, et il n'est pas surprenant que les bovins laitiers canadiens soient envisagés pour cette transaction, compte tenu de leur réputation plus qu'excellente à l'échelle mondiale. »

Cette commande est le fruit d'un projet de développement des marchés exécuté actuellement au Vietnam par l'Association canadienne de l'industrie du bétail et de la génétique (ACIBG) et le gouvernement du Canada. L'industrie estime cette nouvelle vente à une somme additionnelle de 20 millions de dollars pour les producteurs laitiers canadiens. D'après Michael Hall, directeur administratif de l'ACIBG, « il s'agit d'un autre exemple des résultats que le ministre Ritz a obtenu pour l'industrie laitière du Canada. Une commande de cette importance est une excellente nouvelle pour notre industrie et témoigne de la confiance en notre cheptel national et de la grande considération dont jouit le matériel génétique laitier canadien. »

Durant sa réunion avec TH Milk, le ministre Ritz a souligné l'excellente qualité des bovins et du matériel génétique animal canadiens et a mentionné que l'industrie des aliments du bétail du Canada peut également collaborer avec le Vietnam afin de mettre au point des produits d'alimentation optimaux pour le cheptel local. Ces activités font partie des efforts du Canada pour ouvrir aux produits canadiens des marchés dans le monde entier, tout en défendant le régime de gestion de l'offre, comme l'a indiqué le discours du Trône.

Le ministre Ritz a eu de nombreuses réunions au Vietnam, notamment des discussions bilatérales avec le ministre de l'Agriculture, le négociateur commercial en chef et le vice-premier ministre du Vietnam. Il a profité de ces discussions pour souligner la relation commerciale bilatérale positive en agriculture, pour confirmer la résolution d'un problème de longue date lié à l'accès aux marchés des exportations canadiennes de fruits de mer vivants, pour souligner l'approche scientifique du commerce adoptée par le Canada et le Vietnam et aussi pour discuter de l'état actuel des négociations commerciales multilatérales, notamment du Partenariat transpacifique.

Le ministre a aussi servi du bœuf canadien d'excellente qualité à des médias vietnamiens locaux au Don's Bistro à Hanoï, dans le cadre d'une démonstration culinaire pour promouvoir les produits alimentaires canadiens. Le Canada et le Vietnam célèbrent 40 ans de relations diplomatiques ainsi qu'une relation économique grandissante. Les échanges de produits agricoles, d'aliments et de fruits de mer du Canada avec le Vietnam ont plus que doublé au cours des deux dernières années pour se chiffrer à 152 millions de dollars.

Le ministre Ritz a par la suite assisté à la réunion ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce à Bali, en Indonésie, et aussi à la réunion des ministres du Groupe de Cairns pour discuter de questions courantes de commerce agricole et de politique commerciale. Il a souligné l'importance de mettre au point une approche mondiale de la présence en faibles quantités d'organismes génétiquement modifiés et la nécessité pour les pays de continuer à appliquer des politiques commerciales fondées sur des principes scientifiques.

« Un commerce libre et sans entrave, encadré par de rigoureux principes scientifiques et de strictes règles du commerce multilatéral, demeure la meilleure façon de renforcer la production agricole, de développer notre économie et d'alimenter le monde, a déclaré le ministre Ritz. En créant des possibilités en matière de commerce et d'affaires en Asie et dans le reste du monde, nous augmentons la rentabilité des agriculteurs et contribuons à la croissance économique de nos pays. »

Le ministre Ritz a également rencontré des ministres de certains des principaux partenaires commerciaux du Canada, dont ceux de la Corée du Sud, d'Israël, de l'Union européenne, de l'Indonésie, du Maroc, de la Russie, du Japon, du Kazakhstan et du Mexique pour discuter d'enjeux relatifs à l'accès aux marchés profitables aux agriculteurs canadiens. Le ministre Ritz a saisi l'occasion pour réaffirmer que le Canada et le Mexique continueront à exercer des pressions sur les législateurs des États-Unis afin de mettre fin à l'inscription discriminatoire obligatoire du pays d'origine sur les étiquettes.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Ministre de l'Agriculture
    613-773-1059