Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

30 juil. 2015 14h57 HE

Le ministre Ritz demande l'abrogation pure et simple de la règle américaine de la mention du pays d'origine sur les étiquettes (EPO)

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 30 juillet 2015) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

« La proposition des sénateurs Hoeven et Stabenow ne cadre d'aucune façon avec le régime d'étiquetage volontaire du Canada. Toute indication contraire est incontestablement fausse. Un régime volontaire comme celui qu'ils proposent ne nécessite aucune mesure législative.

« Si les États-Unis décident d'aller de l'avant avec leur proposition à courte vue, le Canada n'aura d'autre choix que d'imposer des milliards de dollars de droits de douane sur les exportations américaines en guise de représailles.

« En maintenant la ségrégation et la discrimination à l'endroit des bovins et des porcs canadiens, la mesure proposée par les sénateurs Hoeven et Stabenow continuera de nuire aux agriculteurs, aux éleveurs, aux établissements d'abattage, aux détaillants et aux consommateurs. Elle coûtera des milliers d'emplois aux familles américaines et entraînera assurément des représailles de la part du Canada.

« La seule façon pour les États-Unis d'éviter des représailles est que le Sénat américain suive l'exemple du président de la Chambre des représentants et du sénateur Roberts et dépose un projet de loi afin d'abroger la règle de l'EPO une fois pour toutes. »

- Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture

Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada

Renseignements

  • Jeff English
    Directeur des communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059

    Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972