L'Association canadienne des carburants renouvelables (ACCR)

L'Association canadienne des carburants renouvelables (ACCR)

03 déc. 2007 09h40 HE

Le Ministre Ritz respecte la promesse sur les biocarburants Canadiens

Un nouveau projet de loi et le programme écoENERGIE à l'ouverture du Sommet sur les biocarburants

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 3 déc. 2007) - Les biocarburants produits au Canada ont reçu un sacré coup de pouce aujourd'hui avec l'annonce d'un nouveau projet de loi fédéral sur les biocarburants et des détails du programme fédéral écoENERGIE, relatif aux biocarburants. Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé cette bonne nouvelle à l'ouverture du 4e Sommet canadien sur les carburants renouvelables, qui a lieu à Québec. Ce Sommet est l'événement de l'année pour l'industrie des biocarburants au Canada.

"Ces nouvelles mesures permettront de tenir les promesses faites sur l'éthanol et le biodiesel au Canada, a dit Gordon Quaiattini, président de l'Association canadienne des carburants renouvelables. Les biocarburants comme l'éthanol et le biodiesel sont meilleurs pour l'environnement, meilleurs pour l'approvisionnement en énergie et le prix de l'essence, et meilleurs pour les agriculteurs. Le nouveau projet de loi sur les biocarburants et le programme écoENERGIE assureront la croissance et le développement futurs des carburants renouvelables au Canada."

Ce nouveau projet de loi permettra d'apporter les changements requis à la législation afin d'assurer que le gouvernement fédéral atteint l'objectif d'avoir en moyenne 5 % d'éthanol et 2 % de biodiesel dans l'essence et le diesel vendus au Canada.

Le programme écoENERGIE permettra d'investir jusqu'à 1,5 milliard de dollars sur neuf ans afin de stimuler la production au Canada. Ce programme rendra les investissements dans des installations de production plus attrayants, en compensant partiellement le risque lié à la fluctuation des charges d'alimentation et des prix du carburant.

L'éthanol et le biodiesel aident à lutter contre le réchauffement de la planète en réduisant les dangereux gaz à effet de serre. On estime que la nouvelle norme canadienne sur les carburants renouvelables entraînera une réduction annuelle des émissions nettes de GES de 4,2 mégatonnes, soit l'équivalent de retirer plus d'un million de voitures des routes canadiennes.

"En raison de l'instabilité croissante des prix du pétrole, le biodiesel et l'éthanol n'ont jamais eu autant de succès. Les biocarburants bénéficient d'un vaste soutien multipartite et nous espérons que les législateurs à la Chambre des communes et au Sénat adopteront rapidement le projet de loi sur les biocarburants, a ajouté Quaiattini. L'adoption rapide du projet de loi assurera la croissance continue de l'industrie et permettra d'ajouter des biocarburants dans les carburants canadiens en temps opportun."

Tous les gros fabricants de véhicules garantissent que l'éthanol et le biodiesel peuvent être respectivement ajoutés à l'essence et au diesel.

La nouvelle industrie de biocarburants aidera les producteurs de blé et de canola dans l'Ouest, et les producteurs de maïs et de soja dans l'Est. Vingt nouvelles installations de production de biocarburants de classe mondiale devraient être construites au cours des prochaines années, créant plus de 14 000 nouveaux emplois dans les communautés rurales. Elles offriront un nouveau marché pour plus de 200 millions de boisseaux de céréales et l'oléagineux canadiens.

Renseignements

  • ACCR
    Robin Speer
    (613) 295-6485