Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

23 mars 2007 18h21 HE

Le ministre Strahl affirme que le budget de 2007 engendre des résultats pour les agriculteurs et les familles agricoles

YORKTON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 23 mars 2007) - L'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait aujourd'hui une déclaration à la suite d'un discours prononcé à l'occasion du Forum agricole annuel.

"Depuis le début de son mandat, le nouveau gouvernement du Canada a écouté les agriculteurs de toutes les régions du pays, et nous avons pris des mesures. Nous apportons des améliorations aux programmes d'aide à l'agriculture conformément à nos engagements et avons fait un nouvel investissement de 4,5 milliards de dollars pour le secteur agricole dans le cadre des initiatives du budget de 2006 et du budget de 2007.

"De concert avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, nous remanions nos programmes pour qu'ils soient plus prévisibles, qu'ils se prêtent à un concours bancaire et qu'ils aident les producteurs à faire face à la hausse des coûts. Au cours de la dernière année, nous avons apporté des améliorations importantes au programme fondé sur la marge et conclu des ententes de principe sur un cadre d'aide en cas de catastrophe et sur l'élargissement de l'assurance-production à un plus grand nombre de produits.

"Et dans le budget de 2007, nous avons prévu un investissement d'un milliard de dollars pour créer un programme de comptes d'épargne de type contributif et pour aider les producteurs à composer avec la hausse de coûts de production. Ajouté à l'affectation de
3,5 milliards de dollars sur cinq ans figurant dans le budget de 2006, cet investissement représente une somme de 4,5 milliards de dollars en plus du financement de base dans le budget de l'agriculture.

"Je suis fier d'affirmer que ce nouveau programme de comptes d'épargne, le cadre d'aide en cas de catastrophe, l'assurance-production élargie et le programme amélioré fondé sur la marge représentent ensemble la solution de remplacement du PCSRA que propose le gouvernement actuel.

"Les producteurs profiteront aussi d'une hausse de l'exonération cumulative des gains en capital (ECGC). En accordant une exonération fiscale sur des gains en capital maximaux de 750 000 $, l'ECGC augmente l'intérêt à investir en agriculture et aide les producteurs à mieux assurer leur sécurité financière en vue de la retraite.

"En outre, le nouveau gouvernement du Canada investit dans les carburants renouvelables afin de contribuer à la rentabilité à long terme du secteur agricole. Depuis son arrivée au pouvoir, le présent gouvernement a annoncé un investissement de 500 millions de dollars dans des initiatives sur les biocarburants et les bioproduits pour aider les agriculteurs et les collectivités rurales à tirer parti des nouveaux débouchés commerciaux dans le secteur des bioproduits agricoles.

"L'investissement additionnel de deux milliards de dollars dans de nouvelles mesures d'incitation à utiliser des carburants renouvelables, comme il a été annoncé dans le budget de 2007, cela constitue une autre preuve que ce gouvernement est déterminé à atteindre son objectif d'un contenu en carburant renouvelable de 5 p. 100 en moyenne d'ici 2010 et à maintenir le Canada au premier rang parmi les autres nations quant au développement de l'industrie des biocarburants.

"Les agriculteurs et les familles agricoles profiteront également d'autres programmes prévus dans le budget de 2007. Les familles d'agriculteurs travaillent dur pour réaliser leurs rêves et ont une riche tradition qui consiste à céder les terres aux générations suivantes. Dans son budget, le nouveau gouvernement du Canada a augmenté l'exonération cumulative des gains en capital de 500 000 $ à 750 000 $ pour s'assurer que la génération actuelle pourra retirer davantage de son labeur et que la nouvelle génération pourra prendre en charge plus facilement l'exploitation agricole ou la petite entreprise familiale.

"Somme toute, le premier ministre Harper et le nouveau gouvernement du Canada ont mis à peine plus d'un an à mettre en place de solides mesures d'aide financière et à produire des résultats concrets et des changements positifs pour les agriculteurs et les familles agricoles. Nous avons tenu nos promesses en réduisant les impôts, en améliorant les programmes d'aide à l'agriculture et en favorisant la production nationale de carburants renouvelables. Ce sont là de bonnes nouvelles pour les agriculteurs du Canada, pour l'environnement et pour tous les Canadiens.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire CanadaOttawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-79721 ou 866-345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Strahl
    Conrad Bellehumeur
    Directeur des communications
    613-759-1059