Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

23 avr. 2008 13h05 HE

Le ministre Thompson annonce des travaux de dragage d'urgence à quatre ports de pêche du Nouveau-Brunswick

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 23 avril 2008) - L'honorable Greg Thompson, ministre des Anciens Combattants, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, que le gouvernement fédéral entreprend des projets de dragage d'urgence à quatre ports de pêche du nord et de l'est du Nouveau-Brunswick.

"Pour pouvoir être exploités de manière sûre et efficiente, les ports ont besoin d'un entretien constant", a déclaré le ministre Thompson. "Grâce aux travaux de dragage, les utilisateurs, et plus particulièrement ceux qui ont de gros bateaux, auront accès aux ports. Les travaux rehausseront en outre la sécurité maritime, car les chenaux auront la profondeur indiquée sur les cartes."

L'ensablement des chenaux, à un point tel qu'il limite le passage sécuritaire des navires, est un phénomène qui se produit chaque année et parfois même deux fois par année dans les régions où les courants et l'action des vagues déplacent le sable le long du littoral. Afin que les pêcheurs puissent accéder en toute sécurité à leurs zones de pêche en prévision de la pêche printanière au homard, il faut draguer à nouveau les chenaux de sortie de McEacherns Point et Pigeon Hill pour leur donner une profondeur suffisante. Le chenal d'entrée de Sainte-Marie-Sur-Mer sera dragué, et tout comme celui de Pointe Sapin, où les pêcheurs se préparent à la pêche au hareng.

Le gouvernement du Canada versera 600 000 $ pour réaliser ces travaux d'urgence qui commenceront dans les quatre ports au cours des prochaines semaines. Des tonnes de sable seront enlevées et les administrations portuaires locales vérifieront durant toute la saison que les pêcheurs peuvent naviguer en toute sécurité.

Les projets seront mis à exécution par le ministère des Pêches et des Océans, dans le cadre du Programme des ports pour petits bateaux et en collaboration avec les administrations portuaires qui gèrent et exploitent les installations au profit des utilisateurs locaux. Cette étroite collaboration avec les clients permet au gouvernement fédéral de continuer à fournir un réseau fonctionnel de ports et d'installations dans l'ensemble du Canada pour les besoins des pêcheurs commerciaux.

Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance des ports pour petits bateaux pour les collectivités de tout le pays. C'est pourquoi, depuis février 2006, il a majoré de 20 millions de dollars le financement annuel permanent du Programme des ports pour petits bateaux. De plus, dans le Budget 2008, il a prévu un investissement supplémentaire de 10 millions de dollars pour des travaux de réparation et de dépollution qui seront réalisés sur deux ans à des ports non essentiels et à des ports de plaisance en vue du transfert de ces actifs à des parties intéressées.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Moncton, New Brunswick
    Frédéric Butruille
    Gestionnaire des Communications
    506-851-7218
    www.dfo-mpo.gc.ca