Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

18 déc. 2015 16h36 HE

Le Ministre Tootoo établit le total autorisé des captures de la mactre de Stimpson

Un examen des études scientifiques et de plus amples consultations auront lieu avant qu'un système de gestion des informations spatiales et que l'octroi de nouveaux accès soient pris en considération

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 18 déc. 2015) - L'honorable Hunter Tootoo, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui que le total autorisé des captures (TAC) pour la pêche hauturière de la mactre de Stimpson sera établi à 38 756 tonnes pour l'année 2016, ce qui représente le niveau auquel il a demeuré pendant de nombreuses années. Avant que l'on modifie le TAC et que l'on prenne des décisions régissant l'octroi de nouveaux accès, le Ministre a demandé que l'on termine l'analyse des études scientifiques et qu'on entreprenne le travail visant à mettre en œuvre le régime de gestion des informations spatiales, tel qu'il a été préconisé dans deux études indépendantes sur la pêche.

Soulignant l'engagement du gouvernement du Canada à l'égard du principe de précaution, le Ministre a affirmé que la gestion des pêches fondée sur des preuves scientifiques solides était une priorité. Il a par ailleurs ajouté qu'aucune décision concernant cette pêche ne sera prise jusqu'à ce qu'il soit convaincu de sa durabilité à long terme et jusqu'à ce que d'autres consultations soient tenues dans le cadre du comité consultatif sur la mactre de Stimpson, et qu'on tienne compte des points de vue des titulaires actuels de permis, des partenaires de l'industrie et des groupes autochtones, en ce qui a trait à la possibilité d'octroyer de nouveaux accès.

Le ministre Tootoo a réitéré son engagement à appuyer le développement économique des collectivités côtières, mais a déclaré que la meilleure façon d'y parvenir était d'assurer la pérennité des ressources dont ces collectivités dépendent.

Faits en bref

  • La pêche hauturière de la mactre de Stimpson est pratiquée sur le plateau néo-écossais depuis 1986 et sur les Grands Bancs, depuis 1989. La valeur au débarquement de la pêche de la mactre de Stimpson est estimée à 38 millions de dollars. La mactre de Stimpson, ou hokkigai, est une espèce de mye à grande longévité qui se distingue par la couleur rouge vif de son manteau et de son pied après la cuisson.
  • Dans l'Atlantique Ouest, cette espèce est présente depuis le détroit de Belle Isle jusqu'au Rhode Island. Le spécimen le plus âgé observé en eaux canadiennes, sur le banc Banquereau, était âgé de 92 ans.
  • Quoique commercialisée à l'origine comme un concurrent de la mactre d'Amérique, la mactre de Stimpson est maintenant principalement utilisée dans les sushis au Japon, en Chine et en Corée du Sud.
  • Les permis de pêche hauturière de la mactre de Stimpson permettent également la pêche d'autres espèces, y compris le quahog nordique, le pitot et la coque européenne.

Citation

« La conservation de la ressource est primordiale. Toute décision relative à cette pêche ne pourra être prise que lorsque je serai pleinement convaincu que la décision en question vise également la pérennité de cette ressource. Le gouvernement du Canada s'est engagé à prendre des décisions fondées sur des preuves scientifiques. »

L'honorable Hunter Tootoo, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Lien connexe

• Fiche d'information : La mactre de Stimpson

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements