Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

26 mars 2009 15h18 HE

Le ministre Van Loan félicite les organismes nationaux d'application de la loi pour leur coup de filet dans l'affaire de victimisation sexuelle d'enfants sur Internet

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 mars 2009) - L'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, a fait la déclaration suivante concernant le projet Salvo, enquête effectuée à l'échelle nationale sur les allégations de distribution, dans Internet, d'images de victimisation sexuelle d'enfants. Cette enquête s'est soldée par l'arrestation de plus de 50 individus.

"Je tiens à remercier le Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants (CNCEE) de la GRC pour avoir coordonné la plus importante enquête jamais effectuée au Canada dans le domaine de la victimisation sexuelle d'enfants sur Internet. Grâce à l'excellent travail du Centre, nous avons réussi à mettre fin à une autre importante source d'exploitation sexuelle sur Internet.

J'aimerais également remercier les membres de la GRC et toutes les personnes qui ont participé à cette enquête. Le gouvernement du Canada reste déterminé à participer à la lutte mondiale contre la victimisation sexuelle d'enfants, et nous continuerons de collaborer pleinement avec tous les organismes d'application de la loi et avec nos partenaires internationaux afin de lutter contre ce crime grave.

Cette opération qui a été une réussite souligne l'importance de la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l'exploitation sexuelle sur Internet du gouvernement. Nous obtenons des résultats tangibles et nous en remercions nos précieux partenaires tels que le CNCEE de la GRC et le Centre canadien de protection de l'enfance qui gère le site Cyberaide.ca, service que peut utiliser le public pour signaler les cas présumés d'enfants exploités sexuellement sur Internet.

Toute forme de victimisation sexuelle d'enfants est un crime grave horrible, et le gouvernement continuera de prendre des mesures pour lutter contre ce crime."

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657